Naissance du groupe Olyn, futur Publicis de l’engagement client omnicanal ?

Publié le 07 avril 2022 par Magazine En-Contact
Naissance du groupe Olyn, futur Publicis de l’engagement client omnicanal ?

La bonne vieille méthode du build-up, qui permet de créer un groupe rapidement dans un secteur en croissance, fonctionne toujours : en mariant Avent Media et Hipto au sein d’un nouveau groupe dénommé Olyn, la société d’investissement Gimv publie les bans d’un mariage pertinent dans le métier de l’engagement omni-canal. Mais Guillaume Bardy (Gimv) préfère le cyclisme, aussi nous l'appelerons la team Ineos. On y voit rouler notamment Léo Hauet, Harrys Melki ou bien encore Killian Le Menestrel, lequel, à défaut d'avoir été très assidu à l'école, a probablement bien écouté son père Henri (Ex spécialiste de l'achat d'espaces- il a dirigé une filiale de Carat-de datas enrichies et de build-up).

 

Le marché et le projet : améliorer l’engagement omnicanal, grâce au  marketing à la performance.

Savoir créer des leads qualifiés, créer du trafic en magasins et veiller à la conversion de tout ceci en chiffre d’affaires, un savoir-faire que Maurice Lévy (ex-patron du groupe de publicité désormais dirigé par Arthur Sadoun) aurait considéré s’il était encore dans le biz et qui s’avère la véritable martingale pour toutes les entreprises bouleversées par l’omnicanal et la pénurie de talents dans le digital : les clients, visiteurs, futurs abonnés dans la presse, par exemple, ou à une chaîne câblée, sont en effet mobiles, parfois difficilement identifiables. Ce qu’on appelle la conversion consiste à récupérer de façon légale les données et caractéristiques de leur recherche, à initier la conversation avec le prospect et à permettre ensuite la transaction et idéalement l’engagement. Il y a vingt ans, on aurait parlé de client satisfait et qui pratique ensuite le bouche-à-oreille. On dénomme ceci la conversion et l’engagement et bien que quantité d’éditeurs de plateformes, d’outils CRM aient envie de clamer que les outils tech ou en mode SaaS suffisent à l’assurer, cela s’avère plus complexe. Salesforce ou Talkdesk ne font pas tout, bien que ce type d’outils y contribue. 

 

L’outil et les clés à molette pour faire de la croissance :

Le build-up de sociétés déjà rentables, chacune experte dans son domaine et dans un mode d’organisation qui laisse de l’autonomie et de la liberté aux fondateurs, ce qu’ils adorent, plus que de faire des prévisions et des “slides” à destination des financiers. Les first-movers dans des secteurs de rupture connaissent souvent ou identifient d’autres talents qu’ils invitent alors à rejoindre la team et le groupe en constitution.

Le team Olyn photographié à Paris le 6 avril 2022

 

Si Olyn était une équipe cycliste, pourrait-on parler de la Team Ineos ?

Christophe Bessac, ex-spécialiste du digital chez Mc Do, a déjà contribué à des opérations réussies de build-up, notamment dans le secteur des laboratoires de biologie. Il répond tôt au téléphone le matin, même à des numéros inconnus. On peut donc supposer qu'il est engagé, en sus d'être le CEO du groupe Olyn. Déjà parvenu à réunir Kilian Le Menestrel, Léo Hauet et Harrys Melki, et suite à cette 1ère opération, "il sera chargé d’identifier les autres cibles éventuelles ou candidats à rejoindre, et toutes les autres choses qu'il sait bien faire", précise Guillaume Bardy du fond GIMV.

Lui et ses associés partent donc à la recherche des autres diamants verts de la conversion, dans les domaines du RTB ou du live-shopping, bien décidés à doubler à l’Alpe d’Huez d’autres acteurs du marché (tels Skeepers, EDV, Globe Groupe, Ekstend), positionnés sur des sujets similaires et qui contribuent tous au sujet du moment: faire et aider les marques à générer du new biz. Le plus intelligent sera probablement celui qui intègrera l'expérience collaborateurs dans sa stratégie et ses outils… mais ça c'est une autre histoire. Pour Olyn “Tout ce qui relève du SEO, du SEA, de la conversion est dans notre scope”, nous précise t-on mais à priori pas les spécialistes de la télévente. Venu de cet autre métier, un autre acteur, véloce également, propose une boîte à outils très efficace. Fondé par Anthony Dinis, Opportunity a en effet bien l'intention d'engager une équipe sur le Tour. Les vidéos conversationnelles et omnicanales ou les SMS enrichis que l'entreprise propose séduisent de plus en plus d'annonceurs. L'année va être sportive, ce n'est pas pour nous déplaire.

Pour les scientifiques et Data Scientists, en mode Reader's Digest: les campagnes d'appels en téléprospection sur des leads intentionnistes sont 3 ou 4 fois plus efficaces que sur des bases louées. Le lead est certes bien plus onéreux qu'un 06 issu d'une location de fichiers usés jusqu'à la trame mais les commerciaux sédentaires ont l'occasion enfin de pratiquer leur métier et gagnent mieux leur vie. L'expérience collaborateurs contribue également à l'engagement au sein des entreprises. La mutuelle Aesio, qui a utilisé récemment les Digital Catalogues d'Opportunity, envoyés par SMS et enrichis en vidéos et boutons CTA ( Call To Action) ont doublé le taux d'ouverture, de lecture du catalogue et l'engagement, donc. CQFD. (sources: Amélie Anastassiades, Responsable Connaissance et Parcours clients et Anne-Sophie Ollivier, Responsable Marketing Relationnel). Des marques telles Volkswagen ou Teddy Smith créent du trafic qualifié en concessions ou des magasins via ces outils, performants et adaptés aux nouveaux usages.

 

« Publicis ? Non, ta comparaison elle est nulle : la vérité, Olyn, c’est des jeunes et ils maitrisent vraiment la techno. Olyn, c’est SumUp ou Ineos, dans le vélo.»

Pour lire le communiqué de presse complet, cliquez ici.

A lire aussi

Profitez d'un accès illimité au magazine En-contact pour moins de 3 € par semaine.
Abonnez-vous maintenant
×