Diabolocom, c'est mieux que Skyrock? True Great Place to Work

Publié le 22 décembre 2021 par Magazine En-Contact
Diabolocom, c'est mieux que Skyrock? True Great Place to Work

C'est l'un des meilleurs DirCo de la place dans son secteur*. Peut-être parce qu'il a travaillé… dans une radio libre et pas n'importe laquelle: Skyrock. Il témoigne ici de sa participation régulière au forum de La Baule. Ne l'appelez pas, ni pour tenter de le débaucher, ni pour un problème de support: en ce moment, il installe des cloisons rue de la Paix.

« Passer un bon moment, faire une mise à jour de nos connaissances, elle est là, la rentabilité ! », Yves Beaugard, Directeur Commercial de Diabolocom, à propos de l'ECTFF. 

Didier San Martin : En tant que Directeur commercial de Diabolocom, j'imagine que ce n'est pas votre premier Forum ?
Yves Beaugard : Effectivement je participe au Forum depuis 4 ans. La première fois, en 2018, je travaillais pour One Park et j’étais l’invité de Diabolocom, que je représente aujourd’hui, en tant que client et sponsor de l'évènement. C'était une belle découverte. Je ne connaissais à l’époque ni La Baule, ni Manuel, mais je peux dire aujourd’hui que j’y reviens avec plaisir tous les ans. En effet, le French Forum, grâce à la qualité des intervenants et à la diversité des sujets abordés, me permet chaque année de découvrir des nouveaux usages et des nouvelles solutions, le tout dans un environnement accueillant et agréable. En résumé, ce forum est un lieu idéal pour rencontrer les acteurs du secteur et suivre les évolutions du marché de l’expérience client, année après année. On y évoque également des sujets liés à l'expérience patients, ou olfactive, c'est réellement à 360°. Pour nous qui accompagnons par exemple des Agences Régionales de Santé, les fameuses ARS, c'est vital d'élargir nos points de vue et la compréhensions des enjeux, dans d'autres métiers que le seul support client, la vente en omnicanal.

Vous regrettez que le forum ne soit pas davantage orienté business ?
Au contraire! Si j'apprécie ce forum, c'est justement parce qu'il est moins orienté business que tous les autres auxquels nous participons ! Ici, on fait quand même du business mais au bord d’une plage ! Passer un bon moment, découvrir les innovations du secteur, faire une mise à jour de nos connaissances cela a, en soit, beaucoup de valeur. Elle est là, finalement, la rentabilité ! 

A propos, que vendez-vous chez Diabolocom ?
Diabolocom est à la fois un éditeur de logiciel Cloud et un opérateur télécom. Nos clients s’appuient sur Diabolocom pour le traitement des appels entrants, les campagnes d’appels, la gestion des emails et des SMS. Nous permettons aux entreprises d’offrir des expériences clients optimales et d’améliorer leur performance opérationnelle.
Nous accompagnons plus de 350 entreprises, en France et à l’international, dont de très grands groupes comme Biogaran, Essilor, Meilleurtaux.com, Solocal (ex Pages Jaunes) ou Teleperformance, et des scale-ups comme ManoMano, Papernest ou  Younited Credit...
Nous sommes une centaine de personnes en Europe et nous affichons une croissance constante depuis la création de Diabolocom en 2005. La Covid, en entraînant la digitalisation plus ou moins forcée de nombreux outils, a évidemment favorisé cette croissance mais nous la devons surtout à la qualité et l’expertise de nos équipes et au fait que notre socle technologique nous permet de toujours être en avance sur les attentes du marché.

“Un jour, on dira peut-être de lui qu'il a eu une carrière à la John Leahy”, complète Manuel Jacquinet. 

“Yves a créé des outils de modération et de contrôle des contenus chez Skyrock, il a été à son compte et également connu les contextes d'entreprise en forte croissance ou de sociétés plus “politiques”,  oserais-je dire, au sein desquelles les enjeux clients ne sont pas toujours prioritaires. Ce passé et sa capacité d'écoute, associés à sa réactivité, ne sont pas pour rien dans les succès commerciaux récents de Diabolocom, à mon avis" a précisé Manuel Jacquinet, le fondateur du Forum." 
 

Diabolocom en couverture du N° 117

Il existe plus de 60 éditeurs de plateformes cloud de relation client, proposées sur le marché, en France et plus de quinze OMS (Order Management Systems, des outils qui permettent de réconcilier les stocks et d'indiquer à un client, lors de sa commande sur un site de e-commerce, où sa commande va pouvoir être récupérée rapidement). Un bon directeur commercial remonte les demandes clients à l'équipe produits, il doit savoir dire non à un prospect et ne pas le faire fantasmer sur une API qui n'existera pas avant six mois, pour faire par exemple du Quality Monitoring. C'est pour ces raisons qu'il faut rencontrer le marché, flairer les signaux faibles qui deviennent des signaux forts. Réunir des personnes comme Yves ou la jeune génération de Comdata cette année, Ana Athayde (Innso et Global Head Of CX chez Sitel), ou bien encore des spécialistes en  leads intentionnistes, c'est exactement ce que l'on tente de faire, depuis la création d'ECTFF.  Et l'an prochain, ce sera la 10 ème édition: ça va chauffer !

John Leahy, qui a pris sa retraite en 2018, a vendu plus de 15000 Airbus au cours de sa carrière. Louis Gallois disait de lui que c'était le plus formidable vendeur d'avions au monde.  Dans sa jeunesse, ce fils d'un comptable du Wall Street Journal avait gagné sa vie comme chauffeur de taxi à NYC, notamment pour se payer son brevet de pilote.

Malpaso Radio Caroline Média organise depuis 9 ans ce Forum à La Baule ainsi que le Tanger CX Forum, un forum africain dédié lui également à l'expérience client et au BPO, et dont la 1ère édition a été décalée en 2022, a priori sur mars ou avril. 

Par Didier San Martin

A lire aussi

Profitez d'un accès illimité au magazine En-contact pour moins de 3 € par semaine.
Abonnez-vous maintenant
×