« Recherche désespérément babies Carel Ariana, rouge en pointure 39. Oui, des Carel, avec 3 boucles »

Publié le 31 mai 2022 par Magazine En-Contact
« Recherche désespérément babies Carel Ariana, rouge en pointure 39. Oui, des Carel, avec 3 boucles »

Les playboys se sont un temps habillés chez Cardin et chaussés chez Carvil (Jacques Dutronc). Les élégantes portent désormais des babies, de chez Repetto, Jonak ou.. Carel. Rechercher et acquérir effectivement une paire d'Ariana, en 39 peut ressembler à une urgence vitale pour laquelle Nathalie Mesny ( une dame essentielle dans le commerce en France, chez Monoprix) ne peut rien.  

Deux entreprises françaises, localisées à Paris, ont organisé une forme de Championnat de France non exhaustif * des services clients omnicanaux ; en catégories Chaussures, une catégorie vitale (il suffit pour s'en convaincre de regarder la taille du rayon et des espaces chaussures au sein des grands magasins ), celui de Carel y obtient la médaille d’or, ex-aequo avec Le Bon Marché. L’Exception, concept store bien connu, s’est avéré plus difficile à joindre. Et Farftech ? Récit résumé de l'épreuve de demi-finale : comment se procurer, en 24 heures chrono, dans la capitale, un must-have à 375 euros, 3 brides, vernie, non disponible en occasion chez Vestiaires Collective ou en neuf chez Sarenza ? La nouvelle carte de fidélité de chez Picard Surgelés n'est pas toujours la breaking news..

 

réclame Carel - 1965

Désireux de comprendre et découvrir si un réseau de boutiques couplées à un site efficace de e-commerce avait encore de l’avenir, la rédaction du magazine En-Contact a tenté, avec easiware

  • de se procurer une paire de chaussures iconique, les Babies Ariana en Rouge. Pour ceux qui ne fréquenteraient pas intimement au sein de leur foyer, d’addict à ces ballerines confortables, l'Ariana, déclinaison de la célèbre Kina, est dotée d’un talon de 2 centimètres, se vit et se porte plutôt comme une ballerine et elle a, comme d’autres modèles de cette marque ( reprise par Frédérique Picard ) remis sérieusement au goût du jour la marque française. Mme Macron, Angèle et d’autres élégantes avant elles, telle Audrey Hepburn, les apprécieraient fort.
  • de joindre à cet effet les services clients de Carel, 24 Sèvres et de Farftech, du concept store l’Exception et des autres grands vendeurs de chaussures. Car dans la vraie vie, lorsque l’élue de votre cœur tient à quelque chose, elle désire les porter vite, le soir même. Les click and collect des marques s’avèrent alors indispensables mais, pour plus de sécurité, le mari ou compagnon amoureux tente de sécuriser son déplacement : il contacte généralement alors la boutique, le service client du e-marchand, afin de savoir si la pointure est disponible.
    Les résultats de ce benchmark exclusif seront publiés le 9 Juin, lors du Love Brands Day d’easiware mais on peut en dévoiler quelques résultats et enseignements.

Quelques résultats et enseignements

Les marques sont résolument devenues omnicanales : on a pu facilement joindre le service de 24 Sèvres, de chez Carel mais pas celui de Farftech pas plus que celui de l’Exception dont la joignabilité est aléatoire. Pour ce qui est de la Samaritaine (géré par DFS) ou du Printemps, quelques anecdotes savoureuses seront dévoilées. “Nous n'avons plus Carel. Ah! la marque est toujours présente sur notre site? Il faudrait que je le fasse remonter au site web."

Deux des trois conseillères de service client qui nous ont efficacement assistés étaient en télétravail chez elles, d’où elles nous ont renseigné " Au Bon Marché, il existe désormais une charte du télétravail et je vous réponds en effet de chez moi, précise Cécile Asseray", très professionnelle et à l’écoute de celui qui joue le rôle du mari angoissé.

La palme d’or revient à Annick, dont le numéro de téléphone mobile apparaît directement sur le site de Carel.

« Il reste donc deux paires en 39, dans les boutiques de Neuilly-sur-Seine et avenue Victor Hugo » nous confirme-t-elle après avoir mené son enquête en moins de deux heures. 

Être disponible partout avec des boutiques n'est pas la panacée.

« En moins d’un an, les ventes à distance et générées par le e-commerce, c’est-à-dire le site, ce qui provient d’Instragram etc représentent désormais 70% des ventes » précise Romain Broussard, responsable de la communication de Carel. « Nous n’ouvrirons pas de boutiques en Asie, car Carel est associée à Paris, à la France ; c’est un morceau de Paris et de l’art de vivre et de l’élégance parisienne que les clientes et clients désirent acquérir. Quand Abercrombie et Fitch s’est installé à Paris, ça a été le début de la fin. Ce qu’on appréciait en acquérant un produit de chez eux, c’était de rapporter un bout de NYC »

Comment une marque peut grandir en restant fidèle à son histoire et  désirable en continuant de créer et de susciter de l’émotion, c’est tout le sujet d’un livre instructif, qui sortira demain : Retail Emotions, Retail In motion.

Un père et une fille, de la génération Millennial, se sont rendus  dans les magasins de plus de 26 marques, célèbres ou pas, mais également en Gares SNCF ou chez Monoprix. Ils partagent et confrontent leurs points de vue, après ce mystery-shopping subjectif. Comme on peut le constater sur le visuel de publicité, ci dessus, et qui date de 1965, le téléphone associé à un catalogue a toujours été le socle du service client.

 

Pour commander le livre, c’est ici.

 

Pour vous inscrire au Love Brands Day, c’est ici. *On a ou aura testé, pour vous en parler et dans la famille Picard : le nouveau recueil d'avis client en mode vocal; le service client Picard Surgelés, externalisé à Abbeville, chez Amicio. Les serrures Picard, une marque française : sont-elles plus compétitives que celles de chez Tordjman ? On vous l'a dit, notre Championnat de France a sélectionné de façon très subjective les équipes participantes.

Pour rencontrer la petite équipe de Carel, motivée et qui fête les 70 ans de la marque, c’est aux Bains Douches qu’il faudra se rendre jeudi soir.

 

Des intemporels qui ont traversé le temps
La maison Carel est connue pour son trotteur, escarpin, mocassin, richelieu, cycliste, bottine, cuissarde. Ces intemporels sont fabriqués depuis toujours en Italie et en France. Ces ateliers ont encore une production artisanale et majoritairement manuelle. Les modèles élégants sont dotés de peaux souples (chevreaux, agneau plongé, kangourou) et de cuirs pleine fleur (du cuir fin et résistant, brillant et souple).

L'histoire d'une marque, toujours d'actualité en dépit de ses 60 ans
1952: Georges Carel ouvre la première boutique à Saint-Germain des Prés. Création du Charles IX, une chaussure à talon avec une bride cheville. Les couleurs éclatent, les vernis acidulés envahissent la rue. Toutes les femmes enfilent ce trotteur de 5 cm.
1960. Paris s’égaille: les babies et les trotteurs s’accessoirisent d'un petit nœud. La marque est alors disponible à New-York et à Tokyo.
1970. Carel se retrouve sur les podiums. La couture lui a ouvert les portes. Les muses sont Twiggy et Brigitte Bardot. Le Marquis, le modèle emblématique est né, les femmes ont envie de mocassin, de masculin. La forme est mignonne, la peau fine et il permet d’être à plat.
1980. L’empire Carel s’adosse à la maison Carvil. Fondé par Henri Ledermann, la marque reçoit dans ses boutiques les plus grands : du Shah d’Iran en passant par les playboys de l’Avenue des Champs -Elysées. Jacques Dutronc l’immortalise dans l’une de ses chansons. Ensemble, il forme le duo Carel pour elle et Carvil pour lui. Carel invente un nouveau hit : la ballerine Souris, tandis que Carvil devient intemporel avec son mocassin à pompons : Le triomphe.
1990 : Carel et Carvil sont sur la toile.
Boutique Carel. 2, rue Tronchet. 75008 Paris.

Le résumé de l’histoire de Carel avait été rédigé par Corinne Jeammet, pour France Info.

Photo de une : Escarpins Kina © DR

 

A lire aussi

Profitez d'un accès illimité au magazine En-contact pour moins de 3 € par semaine.
Abonnez-vous maintenant
×