La fraude au Président par Emmanuel Macron, télévendeur

Le 21 avril 2017 par Magazine En-Contact

Le candidat d’En Marche a prévu d’intervenir mardi 25 avril à l’école 42 (l’école créée par Xavier Niel notamment), celle-là même où François Fillon a annulé sa visite cette semaine (prévue avec Alain Juppé).
En-Contact s’est procuré le texte rédigé par ses équipes et que le jeune candidat à la présidence amendera peut-être.

Texte de l’allocution : « La semaine passée, plus de 6,6 millions de français ont choisi en votant pour moi et le programme que je propose à la France, de lui donner des chances de rentrer dans le 3 ème millénaire qui sera digital, en même temps qu’il sera plus humain. Vous serez certainement un jour entrepreneur, peut-être codeur ou conducteur de bus. Notre projet c’est d’aider chacun d’entre vous à se saisir de son destin. »
STOP.
Tout ceci est presque vrai, mais pas vraiment (fake news, en fait c’est faux). Marc Zuckerberg et ses potes de Google et des Gafa m’ont appelé pour dire qu’il ne fallait plus raconter de conneries, que désormais, le Fact Checking était le nouveau motto.
DONC, ce qui est VRAI, c’est, compte tenu de ce qui s’est passé cette semaine :

Emmanuel Macron

• Je ne sais pas si l’Emmanuel ira à 42 ou pas.
• Les candidats à la présidence sont nombreux à avoir ces derniers jours découvert et utilisé le DEMARCHAGE TELEPHONIQUE, avec des vrais téléconseillers ou via des campagnes de messages vocaux pré-enregistrés, pour sensibiliser des indécis ou des citoyens : Emmanuel Macron a opté pour des messages vocaux, Jean-Luc Mélenchon et François Fillon pour des appels plus classiques, menés en interne par leurs équipes dirigées par des superviseurs… non rémunérés.
• Aucun des ces adeptes de la télévente soft ne risque d’être inquiété, BLOCTEL autorisant le démarchage téléphonique pour les partis politiques.
• La technique utilisée par En Marche s’avère un peu spécieuse et permettrait à un citoyen un peu « couillu », ayant été appelé, d’attaquer le mouvement d’Emmanuel Macron, qui a commis selon nous plusieurs infractions à la loi mais…
• Il n’existe pas de Erin Brockovich dans notre pays, il n’y a pas eu mort d’homme par téléphone mais aux Champs-Elysées hier soir, donc tout le monde ne parlera que de ça aujourd’hui et pas des 2 ou 3 petits écarts de conduite du favori des sondages, que la Cnil à relevés mais celle-ci n’a pas de réels pouvoirs coercitifs. Elle lui a donc fait un simple rappel des bonnes pratiques, entre gens bien éduqués.
• Si vous avez été un jour attaqué pour TRAVAIL DISSIMULE (travail au noir) et que vous vous demandez donc comment des milliers d’appels peuvent être passés, émis par des gens qui ne sont pas payés (ce qui est la définition du travail dissimulé), apprenez que c’est autorisé, pour les partis politiques, les associations caritatives, quelques parcs d’attraction dirigés et créés par des spécialistes du droit constitutionnel passés par les grandes écoles (le Puy de Fou) etc., et donc, rendormez-vous. Ni Mounir Mahjoubi, ni Tania Assouline, ni Andrée Macé, etc. etc… ne seront inquiétés. Mounir Tania et Andrée sont au sein de ces partis, les responsables de ces démarchages téléphoniques.
• Superviseur ou télévendeur ne sont pas des postes très recherchés, appréciés en France par les candidats et les dirigeants de centres d’appels, de plate-formes téléphoniques s’arrachent les cheveux à recruter depuis des années : chez B2S, Webhelp, CCA international, Arvato etc., chez MeilleursAgents, Entre Particuliers, OpenClassrooms, les plus fins spécialistes du recrutement doivent quotidiennement faire oeuvre de créativité pour étoffer leurs équipes mais peut-être n’ont ils pas saisi toute l’importance de la sémantique, du choix des LIBELLES DE POSTE :

Directeur des campagnes numériques (Mounir Mahjoubi), Chargée de mobilisation (Tania Assouline),Responsable national des groupes d’appui (Romain Jammes) sont des intitulés plus fédérateurs et plus adaptés pour trouver les perles rares de l’encadrement des téléconseillers.
• Emmanuel Macron a choisi un prestataire technologique français pour émettre ses campagnes de messages vocaux, qui ne souhaite pas être cité : il a besoin de l’autorisation du mouvement.
Diabolocom a eu le nez creux cette semaine en organisant au salon Stratégie Clients, qui s’est achevé hier, une conférence sur le thème « Pourquoi l’appel sortant va redevenir in », qui a attiré plus de 140 personnes. L’appel sortant n’est pas mort et…
• Toupargel, dirigée désormais par Roland Tchenio, a financé le mouvement En Marche, en passant par une banque panaméenne et en s’appuyant sur le savoir-faire en fausses factures de Apax Partners, fonds d’investissement bien sous tous rapports, mais qui mériterait bien un jour que Mediapart s’y intéresse. STOP, FAKE NEWS (cette assertion n’a pas passé la contrôle anti-fausses nouvelles bientôt commercialisé par Facebook et Google). C’était pour vous réveiller à ce stade de la lecture 🙂

« Je compte sur vous »,  l’un des derniers messages de l’allocution enregistrée par Emmanuel Macron diffusée à 6 millions de personnes est fort, impliquant, un modèle du genre de l’interpellation en fin de script téléphonique. A croire qu’entre Rotschild et l’Elysée, le trou dans le CV d’Emmanuel correspond à une période d’essai non concluante chez Isocenter*. Mais c’était aussi le gimmick vocal de Gilbert Chikli, l’escroc magnifique qui inventa la fraude au Président.

Ce qu’on sait donc, en très résumé, dans mon pays que j’aime et que ne quitterai jamais pour San Francisco ou Panama, c’est donc :
• Que Bloctel ne met pas fin au démarchage téléphonique.
• Que télévendeur et sondeur sont des métiers d’avenir mais en tension (comme on dit à Pole Emploi).
• Que faire Assas, pour connaitre la loi et ce qui relève de ce qui est autorisé ou pas… est toujours aussi pertinent mais vous pouvez aussi passer par Rennes 1 (Assas et Rennes 1 sont deux facultés de droit).
• Que « Je compte sur vous » a été utilisé par des grands arnaqueurs mais que tous ceux qui disent « Je compte sur vous » ne sont pas obligatoirement des ARNAQUEURS (c’est un syllogisme, comme disait Aristote).

Jusqu’à Dimanche, méditez bien ceci parce qu’après, on en prend pour 5 ans, avec le nouveau directeur du call center 🙂

Un billet d’humeur par Manuel Jacquinet

*Isocenter : officine spécialisée dans la vente de fenêtres par téléphone, avec des arguments imparables, 4 agences, 4 dépôts de bilan.
Photo en Une : Gilbert Chikli

 

Retrouvez d’autres billets d’humeur de Manuel Jacquinet

Lire l’article sur le coût de la campagne de démarchage d’Emmanuel Macron

Abonnez-vous pour accéder aux contenus exclusifs d’En-Contact !

Créer un compte

*
*
*
*
*


Commentaires

Laisser un commentaire