Natal Market : les poussettes star Yoyo Babyzen au cœur d’une réelle escroquerie

Publié le 16 janvier 2023 par Magazine En-Contact
Natal Market : les poussettes star Yoyo Babyzen au cœur d’une  réelle escroquerie

D'après nos informations, le groupe Stokke, propriétaire de Babyzen depuis Décembre 2021 avait dénoncé depuis longtemps déjà les accords de distribution avec Natal Market, dirigée par Gwenaelle Bellec, épouse Mountary. La dirigeante de l’entreprise a pourtant continué de prendre des commandes qu’elle ne pourrait livrer, partout dans ses boutiques en France. Des dizaines de clients et parents, jeunes couples floués, à Lyon, Marseille, Paris etc.

Moins de deux mois après l’affaire Made.com, qui avait vu des milliers de consommateurs français commander et payer, sans jamais être livrés, des meubles et objets design, c’est en France et à Paris que les époux Mountary réitèrent une carabistouille.. vieille comme le monde : prendre et encaisser des commandes de produits réputés et  donc demandés, et ne pas livrer. Déguerpir avant que la patrouille n’arrive et, si l’on est pris la main dans le sac, inventer des difficultés de livraison de son fournisseur ou promettre un remboursement qui n’arrivera jamais. 

avis Trustpilot - capture d'écran

Sur le marché de la puériculture, la poussette Yoyo Babyzen est un produit star, onéreux mais bien conçu et bien marketé, un seul concurrent la défiant dans sa catégorie, la Cybex. Dans les quartiers chics, c'est un défilé de Yoyo, plus ou moins équipées: les couples aisés des Batignolles et d’ailleurs, Lyon, Marseille etc s’en équipent ou rêvent d’en avoir une pour leur progéniture. Dans ses nombreuses boutiques et sur son site web, Gwenaelle Bellec Mountary, propose ces poussettes très appréciées, les vend mais ne livre pas. A Pantin, avenue Paul Doumer, dans le 15ème, c’est le même stratagème : Révélée par le Parisien, l’affaire a mis dans le pétrin de nombreux clients qui racontent tous la même mésaventure, qu’ils décrivent ensuite avec moult adjectifs et qualificatifs sur les sites d’avis : voleurs, escrocs. Lire quelques avis postés sur des forums, plus bas. Le couple Mountary, que nous avons tenté de joindre, semble un adepte de ces affaires qui mêlent communication digitale autour de marques fortes et départs précipités..avec la caisse. Déjà condamné pour une affaire de nom d'annuaire, James Mountary n'est pas le gérant des officines Natal, nombreuses et qui déménagent souvent, mais son épouse.

Natalmarket.com n'est plus en mesure de livrer des Babyzen Yoyo depuis longtemps.

avis Trustpilot - capture d'écran

La direction de Stokke, le groupe norvégien spécialisé en puériculture qui a racheté Babyzen en 2021, nous a confirmé qu’elle avait dénoncé les accords de distribution avec Natal Market, depuis plusieurs mois et que les retards de livraison, évoqués par Natal Market n'étaient pas de leur fait et pour cause. Ce serait donc en toute connaissance de cause que les dirigeantes de Natal Market ( Aude Derrien est l'une des autres associées) continuaient jusqu’à peu à vendre des produits de puériculture dont ces poussettes, alors qu’ils ne pouvaient plus disposer des produits Babyzen. Etonnamment, la société n'est pas officiellement en redressement judiciaire, du moins Natal Developpement, qui a transféré son siège social récemment rue de Sèvres, à Paris. Elle a simplement des difficultés à rembourser ses clients non servis malgré les RIB qu'elle leur demande à cet effet. Procrastination, quand tu nous tiens..

Dans sa rubrique Sévices Clients, le magazine En-Contact évoque des marques ou procédés de vente qui produisent du sévices clients, parfois même chez ceux qui promettent du service client. 

avis Trustpilot - capture d'écran

A lire aussi

Profitez d'un accès illimité au magazine En-contact pour moins de 3 € par semaine.
Abonnez-vous maintenant
×