830 suppressions de poste et 8 sites fermés chez Teleperformance France

Publié le 05 juillet 2010 par Magazine En-Contact
830 suppressions de poste et 8 sites fermés chez Teleperformance France

Ce n’est pas un secret pour nos lecteurs, mais Teleperformance France va mal. Et ça ne semble pas s’arranger.
La filiale française du leader mondial des centres d’appels a annoncé jeudi 1er juillet un nouveau plan de restructuration sur l’hexagone visant 830 suppressions de postes, soit une réduction d’effectif d’environ 15 % et la fermeture de 8 sites sur 22, soit par suppression, soit par fusion.
Les sites de Marseille (25 postes), Pantin (149), Rennes (194) et Tours (51) fermeront donc leurs portes, et ceux du Mans, de Lyon, d’Orléans et de Toulouse ne seront plus dédoublés, entraînant la suppression de respectivement 41, 169, 71 et 61 postes. Le site de Bordeaux sera quant à lui amputé de 69 postes. (Voir le communiqué officiel de Teleperformance France)

Jean-Hervé Jenn, président de Teleperformance France souligne que « l’entreprise, soucieuse de l’impact social de cette réorganisation, souhaite mettre en œuvre un plan de sauvegarde de l’emploi dont l’objectif sera d’assurer le repositionnement professionnel de chaque salarié concerné, en interne comme en externe et en fonction des ambitions et de l’expérience de chacun ».

Les salariés de Pantin que nous avions rencontrés il y a quelques semaines n’auront donc pas été écoutés par leur nouvelle direction.

A lire aussi

Profitez d'un accès illimité au magazine En-contact pour moins de 3 € par semaine.
Abonnez-vous maintenant
×