Ghost ship.Merci Graham (I need a new shiner)

Publié le 15 janvier 2021 par Magazine En-Contact
Ghost ship.Merci Graham (I need a new shiner)

La carte de voeux que la rédaction du magazine En-Contact désirait vous adresser cette année ne pouvait être que musicale (De la musique avant toute chose), devait parler de festival annulé, des anglais qui nous font du bien même lorsqu’ils prennent de drôles de décisions. Et du plaisir que peut déclencher une chose simple tel un riff de guitare ou une rythmique reggae. Le design sonore, on en parlera dans un prochain magazine ( “Est-on obligé de travailler avec Sixième Son, une agence connue, pour repenser son identité sonore, c’est une bonne question tout comme l’est la suivante : Y a t’il une alternative à Salesforce ?”). Ce sera à  lire dans nos Cahiers de l’expérience client, cette année. Et ce sera un sujet presque philosophique de savoir, de tenter de comprendre si nous avons des alternatives aux choix qui nous sont …proposés :).

En 2020, des libraires nous ont montré qu’on peut rester ouverts.. pour ne pas fermer, comme nous l’a raconté avec humour l’un deux, un original comme on les apprécie.  Bonne année, bonne année à tous et encore plus à ceux qui s’abonnent, sapristi, saperlipopette ! (La campagne d’abonnement démarre dans une semaine).

Il était parti je ne sais pas où, faire je ne sais pas quoi.
Mais il est bien là, avec son compère Damon Albarn. Et son riff de guitare, un peu après la 3 ème minute du Vaisseau fantôme a mis, pour moi, du baume sur toutes les misères de cette année. Merci Graham !
Leur pote Alex a acheté une ferme, je crois. Mais lui aussi est revenu, avec sa basse enjouée et dansante.
Il y a des années, comme celle que nous avons  laissée derrière nous, où l’on repense en boucle à la phrase de Céline « On n’a plus beaucoup de musique en soi, pour faire danser la vie, voilà ». En 2015, les compères de Blur ont décidé de faire mentir Louis Ferdinand, avec un truc simple qui s’appelle un album de musique.
Alors ?
Alors, ne débutez pas l’année sans découvrir Ghost Ship. Les vaisseaux fantôme sont beaux, dans les chansons. Et sans découvrir notre nouvelle rubrique : Google My Business ..is not dead. Tant que la musique n’est pas confinée et qu’on peut commander du reblochon en ligne, y a de l’espoir ?

nb : The Magic Whip, l’album dont est issu ce titre, fût enregistré à Hong Kong, après l’annulation, pour des raisons inconnues, d’un festival à Tokyo auquel devait assister Blur. Coincé sur place durant 5 jours, le groupe enregistre..sans savoir si les sessions donneront lieu ou pas à un disque. The Magic Whip est tout à la fois le nom d’une glace au UK, du feu d’artifice en Chine.

Merci Graham !*

Manuel Jacquinet

Nb : Graham Coxon, guitariste de Blur

–>Redécouvrir la carte de voeux de Manuel Jacquinet du 04 janvier 2013

A lire aussi

Profitez d'un accès illimité au magazine En-contact pour moins de 3 € par semaine.
Abonnez-vous maintenant
×