American Express France rembourse le bistrot de Jules à Antibes. Droit de réponse de Sophie Mahussier.

Publié le 23 janvier 2023 par Magazine En-Contact
American Express France rembourse le bistrot de Jules à Antibes. Droit de réponse de Sophie Mahussier.

A la suite de notre article intitulé « A Antibes, American Express sur les traces d'Albert Spaggiari: 77 000 euros de butin », la directrice générale du réseau de commerçants American Express France, Sophie Mahussier a désiré publier le droit de réponse suivant, adressé au mauvais interlocuteur* : 

American Express n'a perçu aucune des sommes telles que formulées par vos soins dans votre article intitulé « A Antibes, American Express sur tes traces d'Albert Spaggiari: 77 000 euros de butin » : « Amex a encaissé pendant trois ans la recette de deux restaurateurs Antibois et oublié de leur virer la somme correspondante ; American Express avait encaissé depuis deux ans plus de 77 000 euros de recettes correspondant à des paiements Amex sans leur virer la somme correspondante». 

Ces affirmations sont fausses et mensongères. Le temps nécessaire pour comprendre et traiter l'incident signalé par le couple de restaurateurs s'explique par le fait qu'American Express n'a jamais perçu ces transactions ni, par conséquent, les fonds associés.

American Express a réagi au plus vite dès que le couple de restaurateurs l'a informé de l'incident, le 4 novembre 2022. Les services American Express se sont immédiatement mobilisés concernant des transactions qui dataient de 2022 mais aussi de 2020 et 2021 afin de traiter l'incident dans les meilleurs délais, tout en respectant ses obligations réglementaires.

Par ailleurs, American Express tient à rappeler que l'affaire était déjà en cours de traitement avancé et de résolution avant même l'intervention de RMC.

Au vu de la relation de confiance qui lie American Express à ses clients, l'entreprise a accepté de payer, à titre exceptionnel, l'ensemble des transactions justifiées par un ticket de caisse et effectuées depuis l'année 2020, et ce malgré leur antériorité. Les conditions générales de vente spécifiant qu'une indemnisation du commerçant ne peut avoir lieu que si American Express est contacté dans les 90 jours suivant l'incident. En l'espèce, l'information a été remontée plus de deux ans après les premiers incidents.

American Express confirme, tel que déjà fait auprès du couple de restaurateurs, que l'intégralité des transactions a bien été payée.

Les commentaires de la rédaction

American Express France n'a jamais retourné nos appels, ni désiré expliquer comment et pourquoi elle peut accepter de payer un commerçant et de lui virer des sommes correspondant à des transactions qu'elles n'aurait pas perçues, selon ce communiqué. Ce serait la 1ère fois à notre connaissance qu'un établissement financier verserait à un commerçant des sommes que lui même n'a pas perçues..

American Express propose un accueil téléphonique digne de “Brazil” : il est impossible, même après une longue circulation dans le serveur vocal interactif (SVI) de parvenir à dialoguer avec un agent. Testez par vous-même et tentez de joindre American Express en France. Make my day comme disait l'inspecteur Harry.

Enfin, il est également impossible d'obtenir la communication de l'e-mail d'un des cadres de l'entreprise afin de lui adresser une question. Peut-être cela peut-il déclencher la guerre nucléaire ? On voit de ces choses de nos jours, “avec la montée de la recrudescence" ( Coluche). 

En dernier lieu, l'agence de presse d'American Express France (Babel) semble incapable de rédiger un droit de réponse conformément aux dispositions légales, pas plus que ne l'est American Express France *qui ne fait pas la différence entre une marque (En-Contact) et un éditeur (Malpaso Radio Caroline Média). On suggère à Laurent Habib, fondateur de Babel, de: revoir ses process de recrutement (option 1) ou d'embaucher une stagiaire de 1ère année en droit ( option 2).. encore que: le droit de réponse doit être adressé à l'éditeur du magazine ou de la publication. C'est marqué partout sur internet :). Si le KYC et les procédures sont à Rueil-Malmaison, au siège d'Amex France, aussi rigoureuses que leur gestion des transactions et des droits de réponse, un conseil: fuyez !

Malgré ces manquements, nous avons décidé de publier ce droit de réponse, instructif et également reçu par RMC. Les Monty Python sont de retour, c'est la bonne nouvelle.

La rédaction d'En Contact.

 

Photo de une : Amélie Rosique sur le plateau de l'émission Estelle Midi sur RMC - capture d'écran - cliquez ici pour voir la vidéo

A lire aussi

Profitez d'un accès illimité au magazine En-contact pour moins de 3 € par semaine.
Abonnez-vous maintenant
×