Meero envoie Mimi Marchand au pôle emploi ; un chômeur de plus ! Aïe !

Le 1 juin 2017 par Magazine En-Contact

Walker Evans et Richard Avedon auraient-ils travaillé pour Meero ? Pourquoi Mimi Marchand* parvient-elle à vendre ses photos très cher, elle ? Le suspense est insoutenable depuis que tous les mots tendance – Amazon, Xavier Niel, Plateforme, Ambition mondiale, Licorne, Chatbot – ont été « rafalés » hier dans la presse.

Michèle Marchand avec Cédric Siré de PureMedias


Plateforme a la demande
, algorithmes, levée de millions d’euros, Xavier Niel, Amazon de la production photo, tous les mots tendance ont été convoqués et réunis dans l’annonce de la levée de fond ces derniers jours (plusieurs millions d’euros) de la nouvelle startup à ambition mondiale dénommée Meero. Celle-ci vous vous permet (selon ses fondateurs, injoignables le matin du 1er juin, sur le numéro indiqué dans les mentions légales de la startup) de trouver et d’acheter les services d’un photographe en France et bientôt partout en Europe, à partir de 75 euros, de réaliser des vidéos à partir de 169 euros ! Ne manque plus que le mot licorne pour que l’algorithme de story-telling soit complet.

Walker Evans et Richard Avedon auraient-ils travaillé pour Meero ? – C’est cette question qui tue, qu’on est allé poser à quelques photographes de renom, jeunes ou moins jeunes, à des agents de photographes tel que Carole Lambert, Modds, à des personnalités telles que Roxane Varza, Catherine Barba, Jean-David Chamboredon, Xavier Niel… Ces plateformes auraient-elles permis, si elles avaient existé, de découvrir ou de faire vivre décemment des photographes tels que Walker Evans ou Richard Avedon ? Le permettent-elles aujourd’hui ? Pourquoi un tel engouement sur ces plateformes de mise en relation – qui enrichissent plutôt pour l’instant leurs fondateurs que les producteurs (chauffeurs de taxi, livreurs, graphistes, et autres prestataires de service) ? Pourquoi les mots licorne, algorithme, chatbot déclenchent-ils l’orgasme plutôt que la sidération dès lors qu’ils sont parsemés dans un communiqué de presse ou pitch de présentation ? Les consommateurs que nous sommes tous (devenus amateurs et acheteurs compulsifs de services complexes que nous adorons acheter pour pas cher), contribuent-ils à un appauvrissement généralisé que nous appelons l’économie collaborative ?

Une enquête exclusive à lire dans notre magazine numéro 98 du magazine En-Contact et pour laquelle votre avis nous intéresse si vous êtes photographe (amateur ou professionnel), client de Meero, acheteur de photos/vidéos du fait de votre activité professionnelle. Nous contacter à l’adresse : contact@malpaso.org. En attendant, pour rire sur ce sujet, pendant l’une des prochaines pannes de RER A ou pendant l’un des tie-break à venir à Roland Garros, découvrez et lisez (car il est court) cet été l’ouvrage passionnant de Rafi Haladjan paru en 2006 : Devenez beau, riche et intelligent avec PowerPoint, Excel et Word – Extrait de la page 21 :

PowerPoint est un outil magique. Il permet de donner l’illusion d’une parfaite maitrise du monde. Il permet de mettre en scène un environnement séquentiel, ordonné, bidimensionnel, à sens unique. Un monde confortable et rassurant où l’on peut énumérer les choses, les recenser, les faire entrer dans les templates (en français : masques) de la pensée. 

Avec PowerPoint, vous pouvez balayer l’Incertitude sous le tapis. « Surtout, ne montrons pas que nous ne savons rien. Faisons semblant de savoir où nous allons, que nous avons les choses bien en main. » Tout peut se résoudre par une implacable logique linéaire. Tout peut se résoudre par une implacable logique linéaire. Tout peut être dénombré, organisé, cadré, grâce aux bullet lists. Tout est soluble dans PowerPoint.

Le début de notre enquête : on a commencé par le basico-basique.

Question 1 – A quel numéro joindre, si on a un jour un problème de livraison des photos, de qualité de service, les dirigeants de la société et du site ? Mauvaise pioche, le numéro de l’exploitant du site dans les conditions générales de ventes est le 01.79.30.97.95 et est inaccessible. Meero aurait-il mutualisé son service client avec celui de Free lors du lancement de Free Mobile ? La question qui fâche… mais en fait on n’avait pas bien regardé, miro que nous sommes, il existe bien un AUTRE numéro dans la rubrique contact, le 01.76.31.00.52 avec un SVI**, et figurez-vous que dans le choix qui est proposé sur ce serveur vocal interactif, c’est le service commercial qui apparaît en premier choix. RESPECT ! On est quand même là pour gagner du FLOUZE !

 

Question 2 – Quel est le capital social de la société Meero ? Zut, il y a encore des mentions divergentes entre les mentions légales et les conditions générales de ventes. Dans l’une, le capital social est de 6’500 euros, dans l’autre de 11’691 euros. On a enfin compris ce que c’est qu’un capital variable, il évolue toutes les heures. C’est ça les futures licornes 🙂

CGV Meero

 

CGU Meero


La leçon du début de notre enquête ?
Il n’y a pas de docteur en droit chez Meero, il y a beaucoup de choses qui relèvent du flou artistique. Si ça se trouve, David Hamilton – le photographe britannique spécialiste du flou artistique – est au capital de la société, à titre posthume. 🙂

© David Hamilton


*
Mimi Marchand de son vrai nom Michèle Marchand est la dirigeante de Bestimage, co-fondatrice de PurePeople. Selon Vanity Fair et d’autres médias, elle aurait pris en charge la protection de l’image du couple Macron, sur les conseils de Xavier Niel. Les photos que vous avez découvertes ces derniers mois dans la presse ont quasiment toutes été achetées à son agence. En général, le prix des photos achetées à Bestimage dépasse les 75 euros. CQFD.
** Serveur Vocal Interactif

Couple Macron dans Paris Match

 

Pour en lire plus sur ce sujet, retrouvez nos articles :
– La coolitude des start-up est-elle une nouvelle mythologie? 1/3
Et la palme d’or est décernée à Patrick Drahi, des productions SFR : Prends l’oseille et tire-toi (Lettre ouverte)
– « Les pauvres gens que je connais, dont je parle dans mes romans, sont drôles, forts et font preuve de résilience »


La rédaction d’En-Contact

Photo de couverture : Walker Evans.

Abonnez-vous pour accéder aux contenus exclusifs d’En-Contact !

Créer un compte

*
*
*
*
*


Commentaires

Laisser un commentaire