Téléphoner est plus efficace et utile pour la santé que les sms, les mails selon deux chercheurs américains, Nicholas Epley et Amit Kumar

Le 6 octobre 2020 par Magazine En-Contact

Les conversations menées par oral et téléphone sont plus efficaces que les mails, sms ou des outils tels que Zoom, selon deux chercheurs américains. Elles sont même utiles à notre bonne santé.
(it’ surprising nice to hear you: misunderstanding the impact of communication media can lead you to suboptimal choices of how to connect with others (…)
Not all media strenghten social connection equally)

Les appels téléphoniques sont plus efficaces que l’écrit mail et les SMS pour créer et entretenir des liens et des relations selon deux chercheurs d’universités américaines. Souvent redoutées, les conversations menées par le canal voix sont mêmes préférables et nécessaires à notre santé psychique. C’est le résultat d’une récente étude, publiée en septembre dans une revue scientifique de référence (Journal of Experimental Psychology) et qui vient, à point nommé, après plusieurs mois de confinement et d’usage intensif de la visio-conférence, de souligner la richesse et l’utilité du média téléphone. Antonio Meucci a donc créé un sacré outil de travail, qui plus est très utile pour notre santé.
Publiée et conduite par Nicholas Epley, chercheur de l’University of Chicago (Illinois) et son collègue Amit Kumar, professeur adjoint en marketing à la Mc Combs School of Business (Austin, États-Unis), l’étude indique que le sentiment de proximité créé avec interlocuteur serait plus fort et facilement créé avec une conversation téléphonique qu’avec un SMS ou un e-mail. Le bon vieux téléphone n’est pas mort et Zoom a peut-être devant lui une période de croissance moins forte et prévisible que celle connue ces derniers mois.

« La crainte de commettre une maladresse incite à envoyer un SMS »

Les deux chercheurs ont démontré en sus que le sentiment de proximité entre deux personnes est plus fort en entendant la voix de l’autre : les gens se sentent beaucoup plus connectés grâce aux appels téléphoniques, mais la crainte de commettre une maladresse les pousse à privilégier le SMS, explique Amit Kumar, co-auteur de l’étude.
La méthodologie utilisée : pour réaliser l’étude, 200 volontaires ont été questionnés pour savoir si le SMS ou l’appel téléphonique était plus adapté pour renouer avec un vieil ami. Les personnes ayant répondu qu’ils choisiraient le SMS ou l’e-mail considèrent qu’un coup de fil est plus gênant. Cependant, ces derniers reconnaissaient que l’appel téléphonique est à privilégier, mais ils ne l’utilisent pas pour autant. Pour la suite de l’étude, les participants ont été séparés au hasard en deux groupes, un groupe A, qui devait utiliser la méthode textuelle (chat ou sms) et un groupe B en charge de privilégier un échange vocal. « Après qu’ils ont effectué l’expérience en réel, les gens ont déclaré qu’ils avaient noué un lien beaucoup plus fort avec leur ancienne connaissance au téléphone que lorsqu’ils utilisent les e-mails ou SMS et qu’ils ne se sentaient pas plus gênés en réalité » a expliqué le professeur Amit Kumar. Il a complété que les adeptes du mode text (sms) ont donc plutôt tort de choisir ce moyen de communication.

Les liens sociaux sont nécessaires et utiles à notre santé, les résultats passionnants de la deuxième partie de l’étude

Dans une 2ème expérience, des inconnus ont été missionnés au hasard pour échanger ensemble lors d’un chat en ligne en vidéo ou en audio tandis qu’un deuxième échantillon de personnes a dû pour sa part envoyer des SMS. Lors de ces conversations, les participants devaient se poser un ensemble de questions personnelles. Lors d’un sondage préliminaire, ils ont déclaré qu’utiliser le SMS ou l’appel téléphonique ne changerait rien pour eux. Ils étaient persuadés qu’ils se sentiraient aussi proches de leur interlocuteur avec les deux moyens de communication.

Pourtant, les chercheurs ont découvert que lorsque les volontaires interagissaient avec les autres, le lien crée entre les deux partenaires était plus fort en parlant qu’en écrivant. De plus, les volontaires qui ont échangé oralement ont reconnu qu’ils n’avaient pas trouvé l’échange gênant. « On nous demande de maintenir une distance physique, mais nous avons toujours besoin de ces liens sociaux pour notre bien-être, même pour notre santé », a annoncé le professeur de l’Université d’Austin, Amit Kumar. En effet, le sentiment de solitude peut avoir de nombreuses répercussions sur la santé. Il favorise entre autres la dépression ou la mort précoce. Plusieurs études ont, par le passé, établi des corrélations entre une hausse des risques de maladies dégénératives, neurologiques ou cardiovasculaires et l’isolement.

Les conversations, même sans support visuel, font partie intégrante du lien social entre les personnes. Une interaction vocale crée des liens sociaux plus solides. Le bon vieux téléphone n’est pas mort et des outils tels que Google Meet, Whereby, Zoom etc ont donc peut-être devant eux une période de croissance moins forte et prévisible que celle connue ces derniers mois. Les données récupérées et brassées dans le monde entier par les spécialistes de l’expérience client externalisée ( Comdata, Majorel, Teleperformance, Xceed etc ) démontrent parallèlement que le média téléphone, bien que largement concurrencé désormais par les modes text de communication, se maintient largement et est de plus privilégié pour les interactions à fort enjeu: la résolution de problèmes, les commandes de voyages, les soucis familiaux.. Les centraux téléphoniques, anciens ou nouveaux ne sont pas prendre tout de suite le chemin du cimetière.

Photo de une : central téléphonique d’Auteuil – © Edouard Jacquinet

 

La création de compte est nécessaire pour les abonnés des offres Scapin et Warren Buffett

Créer un compte

*
*
*
*
*


Commentaires

Laisser un commentaire