Quand la RATP monte ses clients les uns contre les autres

Le 16 décembre 2010 par Magazine En-Contact

 

Toujours soucieuse de développer le savoir-vivre de ses usagers, la RATP a lancé une campagne de sensibilisation qui n’est pas du goût de tout le monde. Elle intime en effet à ses clients, lorsque deux poussettes sont déjà dans un bus, de plier la leur et de prendre leur enfant sous le bras.
Autant dire que les difficultés pratiques à mettre en place cette recommandation, et son impact sur la clientèle, n’ont peut-être pas été bien considérées.
Alice Le Roy, porte-parole du groupe Europe Ecologie Les Verts du XIe arrondissement de Paris, les a fait valoir dans une tribune virulente : « Arrive-t-il aux dirigeants de la RATP de prendre les transports en commun avec un bébé ? Savent-ils que sortir un bébé (parfois endormi) d’une poussette ou d’un landau (donc en général le réveiller), replier le matériel, monter dans le bus (en général bondé) avec son sac et son enfant dans les bras (et parfois en en tenant un autre par la main), poser la poussette dans un coin, trouver une place … alors que le bus a en général redémarré, c’est irréaliste – et dangereux ».
Elle n’oublie que de signaler le cas de figure où deux poussettes attendent le même bus au même arrêt pour une seule « place » disponible… Quelle sera la recommandation de la RATP dans pareille situation ? Un combat de catch pour départager les mamans ?
La RATP plaide elle la campagne « humoristique ». Or le slogan de cette campagne « On a beau adorer les bébés, avec les poussettes, il ne faut pas pousser », jugé provocateur, illustre la difficulté faire passer un message sérieux et désagréable sur le ton de la plaisanterie.
Même Jean-Vincent Placé, le vice-président du Syndicat des Transports en Ile de France s’en est ému, qui a déclaré que « L’argent des usagers ne doit pas servir à financer ce type de slogans qui les stigmatise ».
Malrgré cette récrimination, la campagne est toujours visible sur le site de la RATP.

Abonnez-vous pour accéder aux contenus exclusifs d’En-Contact !

Créer un compte

*
*
*
*
*


Commentaires

6 réponses à “Quand la RATP monte ses clients les uns contre les autres”

  1. Bizarrement je ne suis pas surprise
    J’ai déjà pu goûter l’amabilité et le service clients si particulier de la RATP : jamais un sourire, jamais bonjour et une conduite à envoyer tous les passagers dans le décor

  2. Il est impossible de faire passer ce type de message sans en froisser certains
    le fait est qu’il est indispensable d’établir des règles, y compris pour les mères de fmaille

  3. S’attaquer aux mères de familles, je croyais que c’était interdit dans notre pays où on fait soit disant tout pour leur faciliter la vie

  4. Super, les chauffeurs de bus étaient déjà bien connus pour leur amabilité ( à insulter leurs clients et à les coincer dans les portes qui se ferment ).
    La RATP continue sa politique de service client si particulière.

Laisser un commentaire