Oscaro devrait annoncer le départ du fondateur historique de l’entreprise

Le 6 novembre 2018 par Magazine En-Contact

Pierre-Noel Luiggi – © Edouard Jacquinet

Actualisation du 14 novembre 2018 :

DIGITAL AUTO PARTS HOLDING prend une participation majoritaire au sein d’Oscaro.com, voir le communiqué. Pierre-Noel Luiggi, via Indenoi (sa holding) y conserve une participation et quitte ses fonctions opérationnelles.

Ainsi que la cessation de ses fonctions opérationnelles au sein d’Oscaro.com.
Après avoir pris une participation au capital de l’entreprise, Autodistribution et son actionnaire Bain Capital semblent bien décidés à prendre les manettes opérationnelles de l’entreprise leader du marché de la vente de pièces détachées pour l’automobile, dirigée et fondée par Pierre-Noel Luiggi. Oscaro.com et sa holding de tête, Indenoi, devraient voir arriver de nouveaux dirigeants et associés dans les prochains jours. L’entreprise a déclaré également se lancer dans la vente de pneus.

En sérieuses difficultés depuis des mois, comme nous l’avions indiqué (voir nos précédents articles) la prise de participation par l’un de ses fournisseurs historiques il y a quelques semaines est le début d’un plan de quasi sauvegarde de l’entreprise, justifié notamment par la dégradation de la trésorerie et les nombreuses affaires judiciaires où elle est impliquée.
Voici 10 jours, devant le tribunal de commerce de Paris, l’entreprise était défendeur dans plus de 8 dossiers et affaires commerciales pour lesquelles des fournisseurs demandent à être réglés de leurs prestations : Next Regie, Canal Plus Régie, IP France, Mantrans, M6 publicité, You Gov, etc. Dans de nombreux cas, les sommes dues dépassent les 300 000 euros par fournisseur.
En mai 2018, un expert a été nommé par le tribunal afin de dresser un état de la situation financière de l’entreprise. Le jugement indiquait que « les éléments soumis au tribunal laissent supposer un état de cessation des paiements ». Le rapport de l’expert Mr Corre (du cabinet Fides) intéressera quantité d’interlocuteurs pour répondre à une question : comment la société en est-elle arrivée à cette situation ?

Jointe et rencontrée par nos soins voici quinze jours, l’équipe des fondateurs (Véronique Campbell et son mari, Pierre-Noel Luiggi) nous indiquait être en recherche active d’une solution financière pour passer ce cap délicat.
Contactés par la rédaction ce jour, Autodistribution et les fondateurs d’Oscaro n’ont pas souhaité commenter ces points.

Par la rédaction d’En-Contact

Photo de une : le centre d’appels d’Oscaro – © Edouard Jacquinet


Découvrez notre dernier podcast : Les agents de voyage doivent avoir réponse à tout ! 

Abonnez-vous pour accéder aux contenus exclusifs d’En-Contact !

Créer un compte

*
*
*
*
*


Commentaires

Laisser un commentaire