Le retour des hotlines payantes, histoire d’une bonne idée

Le 16 juillet 2012 par Magazine En-Contact

Des hotlines et des services clients payants, avec un engagement sur le temps de réponse, qui permettent de créer des emplois en France, voilà une bonne idée en ces temps de disette sociale. Mais peut-être faut-il rendre à César ce qui est à César : c’est le sens de la lettre ouverte adressée ce jour à Arnaud Montebourg et Fleur Pellerin par Manuel Jacquinet qui a imaginé et proposé cette mesure. Les numéros Illico vont peut-être changer la vie des Français. Ils sont en effet une innovation de service en cours de dépôt à l’INPI. Manuel Jacquinet déclare :  » 15000 emplois créés ça intéresse forcément les ministres, encore faut-il qu’ils sachent reconnaître la paternité de mesures qu’ils s’approprient un peu vite »

Télécharger la lettre ouverte à Arnaud Montebourg et Fleur Pellerin 

 

 

Abonnez-vous pour accéder aux contenus exclusifs d’En-Contact !

Créer un compte

*
*
*
*
*


Commentaires

2 réponses à “Le retour des hotlines payantes, histoire d’une bonne idée”

  1. Les opérateurs ont décidé de délocaliser bien avant l’entrée en vigueur de la loi Chatel ! Je ne comprend pas !
    Je ne pense pas que les opérateurs vont s’incliner et signer rapatriement de leurs call centers rien qu’en facturant leur Hotlines, si non ils l’auraient bien avant ! N’est ce pas ?

    En plus, qu’en est t il de la diplomatie économique avec le Maghreb ?

  2. Bonjour,

    je pense au contraire que c’est potentiellement une fausse bonne idée.
    Rendre les services clients payants implique que les marques changent leur approche de relation client à distance pour tenir une promesse de qualité aujourd’hui difficilement atteignable dans un modèle industriel.

Laisser un commentaire