Pas facile de s’équiper ou de louer Epsilon, le nouveau CRM de Publicis

Le 22 octobre 2019 par Magazine En-Contact

L’équipe d’En-Contact a désiré recevoir un devis pour acquérir ou louer le nouveau logiciel de CRM acheté 4,4 milliards par Publicis. « Il me faut un contact nominatif pour vous passer le service commercial ». Pas super orientée client, la business unit d’Arthur Sadoun and co ou encore en rôdage ?

Interpellé par le nouveau concurrent de Salesforce, dont la presse commente l’arrivée en France, on a testé le service avant-vente d’Epsilon France, le nouveau nom des pros du CRM du géant mondial de la pub. On va leur laisser le temps de s’installer et de ranger leur bureau parce que, sans être taquin, ça sent un peu la junior entreprise.
Au 01 73 00 55 00, le standard de l’entreprise, l’agent d’accueil qui prend les appels ce jour est rapide mais les process pas très efficaces. « Je voudrais m’entretenir avec le service commercial pour m’équiper de votre CRM ». Là où les top guns de Salesforce, Zoho ou Zendesk qualifient la demande en moins de 30 secondes et vous proposent illico une démo avec un Sales* localisé à Dublin, à Paris, c’est moins fluide : « Mais il me faut un nom pour vous passer quelqu’un. »
Du coup, on a tenté Nicolas Zunz, le président. Mais l’appel est revenu au standard.
C’est pas simple de vendre du CRM. Ça tient à un nom parfois, qu’on n’a pas.

Le service test d’En-Contact

*Sales : dans le jargon des vendeurs de software et de techno, le surnom de ceux en charge de rapporter des commandes.

Découvrez le Livre noir du service et de l’expérience client !

Retrouvez d’autres Pathologies du service et de l’expérience client.

Et les podcasts associés :


La création de compte est nécessaire pour les abonnés des offres Scapin et Warren Buffett

Créer un compte

*
*
*
*
*


Commentaires

Laisser un commentaire