Debout les femmes, tous au Louxor !

Publié le 14 octobre 2021 par Magazine En-Contact
Debout les femmes, tous au Louxor !

François Ruffin s’intéresse à ceux qui prodiguent des soins, souvent des femmes. Il est même concerné.

On ne l’a pas encore vu mais ce sera chose faite d’ici lundi et on aura donc la joie de critiquer le dernier opus cinématographique de François Ruffin, dénommé Debout les Femmes.

On avait adoré Merci Patron et le ton résolument libertaire mais documenté de la 1ère aventure cinématographique du fondateur de Fakir. Qu’il soit amené à s’intéresser à l’économie du Care, du soin, à ceux qui les prodiguent ne nous étonne pas beaucoup.

Qu’il y ait des cinémas tel le Louxor, à Paris, et pas seulement des multiplexes où l’on vend des popcorns, des députés engagés, même s’ils crient souvent, témoigne de la chance que nous avons de vivre en France. Après et grâce au Quai de Ouistreham (Florence Aubenas), à des ouvrages tels que Service Clientèle (Benoit Duteurtre), La siliconisation du monde (Eric Sadin), Paroles de facteurs (Jean-Pierre Guéno), Je fais rire le monde mais le monde me fait pleurer (Ali Akbar), on commence à voir se dessiner de vrais portraits du quotidien de ceux qui sont en contact : kiosquiers, agents de nettoyage, télévendeurs dans les centres d’appels, aides-soignantes. Tant mieux !

Par la rédaction d’En-Contact

Photo de Une : A Dieppe - © Erwan Lesne

A lire aussi

Profitez d'un accès illimité au magazine En-contact pour moins de 3 € par semaine.
Abonnez-vous maintenant
×