Webhelp prend une envergure mondiale avec l’acquisition de l’outsourceur britannique HEROtsc

Le 21 février 2013 par Magazine En-Contact

Webhelp est clairement passé dans la catégorie supérieure avec l’acquisition, annoncée hier mardi, de l’outsourceur britannique HEROtsc.
Le rachat de HEROtsc, avec 6000 employés sur 9 sites en Ecosse et an Angleterre, permet en effet à Webhelp de devenir l’un des principaux opérateurs européens avec 33 centres d’appels, 16 500 employés et un chiffre d’affaires cumulé de plus de 350 millions d’euros.

Au-delà du marché britannique, le plus dynamique en Europe, c’est tout le marché anglophone auquel s’ouvre la société de Frédéric Jousset et Olivier Duha. HEROtsc n’est pas n’importe quel outsourceur : sur les sept dernières années, ses effectifs avaient triplé, et son chiffre d’affaires doublé pour atteindre près de 94 millions d’euros. Selon la presse britannique, l’entreprise aurait été achetée pour une somme avoisinant les 90 millions d’euros, le double de ce qu’avait payé pour en faire l’acquisition en 2007 son propriétaire indien – qui n’est pas un outsourceur, mais est en fait spécialisé dans… la production de cycles et de motocycles.

Si HEROtsc change de nom pour devenir Webhelptsc, la filiale conservera son siège social à Falkirk en Écosse, l’ensemble de ses salariés et de son équipe de direction. Une équipe menée par le directeur général David Turner, qui siégera par ailleurs au conseil du Groupe Webhelp, le directeur financier Deam Hartley et le directeur des opérations Andy Doig.

«Cette acquisition est une excellente nouvelle pour nos salariés ainsi que pour nos clients, auxquels nous avons la possibilité d’offrir la meilleure expérience multicanal qui soit. Nous continuerons à fournir les meilleurs supports d’assistance aux personnes et à étendre géographiquement nos opérations dans de nouvelles aires de services » a réagi David Turner. Frédéric Jousset a lui déclaré : « Nous sommes très enthousiastes d’acquérir HEROtsc, ainsi que d’étendre la présence mondiale de Webhelp et de soutenir la société sur le marché britannique avec les ressources de notre organisation et de nos investisseurs ».

Le cofondateur de l’outsourceur devrait déménager pour Londres, où un bureau commercial de Webhelp a par ailleurs été installé, et où est basé Charterhouse, le fonds d’investissement désormais propriétaire de Webhelp, afin de suivre de plus près le développement des activités du groupe outre-Manche.

Abonnez-vous pour accéder aux contenus exclusifs d’En-Contact !

Créer un compte

*
*
*
*
*


Commentaires

Laisser un commentaire