V13 Invest doit-il rentrer au capital de Manifone, de Symotronic ou… racheter PayinTech? 

Le 25 juillet 2019 par Magazine En-Contact

La rentrée sera chaude pour les acteurs de l’expérience client, au même titre que le mois de juillet et celui qui s’annonce.

• Le 1er Août rentre en vigueur le nouveau plan de numérotation de l’Arcep, une décision technique au point que peu de monde l’a commentée. Elle va pourtant changer la face du démarchage téléphonique en France et contribuer à résoudre l’une des douleurs les plus souvent citées dans le monde par les particuliers : être ennuyé par des démarcheurs peu respectueux des lois et de Bloctel. Manifone est l’opérateur télécom en pleine forme qui en a compris l’impact et au regard de son Ebitda l’an passé, si l’on était Serena (Ventures pas Williams) on s’intéresserait à l’équipe de fous furieux emmenée par Lounis Goudjil.
Manifone, on se met à L’ACHAT.
• Début Août, les signatures de docs juridiques auront eu lieu, logiquement entre Webhelp et son futur actionnaire majoritaire, le groupe GBL, comme l’indique le CP joint.
2,4 milliards de valorisation, pas à la portée de Serena ventures qui ne disposera pas de la somme. RESTER à L’ECART.
• 13 millions (la somme dont dispose Serena VC) c’est par contre assez pour permettre à Marc Puravet de prendre une retraite méritée après trente ans de bons et loyaux efforts pour faciliter le contrôle d’accès, les paiements dans l’industrie du vending notamment. L’entrepreneur lyonnais, fondateur de Symotronic a en toute discrétion aidé Coca Cola, Sodexo et des entreprises de la défense à embarquer, avant les autres, les technologies du paiement sans contact. C’est lui également qui fournit actuellement à PayinTech, une start-up française une partie de sa techno pour les bracelets connectés que l’entreprise met en place dans les stades et les festivals.
Elle devrait avoir besoin de revoir son tour de table d’ici peu, selon nos informations, peut-être à CONSIDERER ?
• Si elle a envie de faire un coup vraiment gagnant, l’équipe emmenée par Marc Fournier (à laquelle la FDJ a décidé de confier les sommes mobilisées pour créer V13 Invest, son fonds dédié à l’expérience client), on lui conseillera de s’arrêter à Sophia Antipolis : Whoog y a été créée, cartonne avec son application qui permet aux hôpitaux et CHU de remplacer leur personnel absent sur la base du volontariat.
Il va faire chaud, les urgences on va s’y rendre de plus en plus cet été et dans l’avenir, parce que la société française vieillit.
WHOOG ? ACHAT.

 Voilà quelques-unes de suggestions de notre rédaction passionnée par la Seamless experience, qui prendra bientôt ses quartiers d’été. Retrouvez-nous dès le 21 août et du 2 au 4 octobre, à… La Baule, pardi.

Photo de une : Le piano en gare a changé l’expérience du voyageur à la SNCF – © Édouard Jacquinet

La création de compte est nécessaire pour les abonnés des offres Scapin et Warren Buffett

Créer un compte

*
*
*
*
*


Commentaires

Une réponse à “V13 Invest doit-il rentrer au capital de Manifone, de Symotronic ou… racheter PayinTech? ”

Laisser un commentaire