The Oscaro leaks

Le 18 septembre 2018 par Magazine En-Contact

(Quand l’expérience client ne se commande ni ne se répare… en pièces détachées)

Livrer tout simplement ou rembourser des clients -qu’on a parfois mal servis- fait également partie de l’expérience client. Des campagnes massives de publicité en télévision et dans les gares… ne cachent pas la misère d’une Seamless Experience lorsqu’elle prend l’eau de partout.
Depuis des mois, un des leaders français de la pièce détachée, en l’occurrence Oscaro.com, livre mal ses clients, ne les rembourse que très tardivement, longtemps après ce qu’il leur annonce et ce qu’imposent la loi et les CGV de son site web (conditions générales de vente).

Industrialiser l’expérience client est complexe, personnaliser encore plus. C’est un bon sujet je crois que nous avons choisi pour cette 6ème édition de notre Forum de l’expérience client. Nous y avions invité voici quelques années Pierre-Noel Luiggi, patron fondateur d’Oscaro.com. Nous lui souhaitons de pouvoir venir cette année, ce qui signifierait que les difficultés de l’entreprise qu’il dirige ont été surmontées.

Relire notre article de juin 2018 à ce sujet.

Par Manuel Jacquinet
Communiqué officiel du 17 septembre 2018


La création de compte est nécessaire pour les abonnés des offres Scapin et Warren Buffett

Créer un compte

*
*
*
*
*


Commentaires

3 réponses à “The Oscaro leaks”

  1. Depuis 5 mois, je suis en attente d’un reboursement promis par Oscaro pour un colis abîmé malgré plusieurs relances au téléphone et par email auprès du service client. Par téléphone, il faut être patient car il n’y a personne qui décroche avant 20 minutes !!!

  2. Le le souci c’est la trésorerie qui fait défaut chaque année dès l’ete…. alors on économise le cash en cessant de rembourser les clients et de payer certains fournisseurs. Ça se chiffre en millions d’euros. Et puis en janvier ça se détend…

    Bref, des méthodes de voyous et des situations intenables pour les clients. Juste parce que la boîte est mal gérée. Que font les autorités de contrôle ????

    L’argent d’autodis fera du bien en apportant la trésorerie indispensable…. reste à voir si cela ne sera pas dilapidé par une gestion peu inspirée. Espérons qu’Autodis exigera un droit de regard sur le fonctionnement nebuleux – pour dire le moins – de cette boîte.

  3. Idem pour moi un remboursement que j’attends depuis plus d’une année et au minimum quatre appel au service client

Laisser un commentaire