Mais où donc Philippe Chatel a-t-il enregistré : Ma lycéenne, Émilie Jolie ?

Publié le 22 février 2021 par Magazine En-Contact
Mais où donc Philippe Chatel a-t-il enregistré : Ma lycéenne, Émilie Jolie ?

Parfois, même Discogs, véritable encyclopédie de tout ce qui touche aux disques et à leur enregistrement, n’est d’aucune aide pour les amoureux du son. Dans ces cas, bien rares, c’est Georges qu’il faut appeler – Georges Blumenfeld, véritable Huggy les bons tuyaux des studios d’enregistrement.

« Avant de créer le studio Marcadet, j’ai entamé ma carrière d’ingénieur du son chez Vogue et en suite chez IP Régie, à Paris ; le studio appartenait à une grande radio et nous y enregistrions des voix. Plus tard, j’ai vu débouler les premiers chanteurs, Michel Berger, etc., que j’ai enregistrés et notamment Philippe Chatel. Son père connaissait un gars de chez Warner qui nous l’avait présenté.
Ça a commencé simplement, comme ça, et j’ai ensuite enregistré à Marcadet presque tous les disques de Philippe et les titres que vous évoquez : Ma lycéenne, Émilie Jolie. »

 

Un autre souvenir, Georges ?
« Philippe savait très bien ce qu’il voulait. »

Marcadet, situé aux portes de Paris, est l’un des rares studios d’enregistrement légendaire encore en activité. Découvrez le début du chapitre qui lui est consacré ici.

 

Studios de légende, secrets et histoires de nos Abbey Road français

Beau livre enrichi avec des photos exclusives. 352 Pages. Poids : 1,3kg !
Edité par Malpaso-Radio Caroline Média.
39 euros, pour le commander, c'est ici !

A lire aussi

Profitez d'un accès illimité au magazine En-contact pour moins de 3 € par semaine.
Abonnez-vous maintenant
×