ODiTY lève 2 millions d’euros et acquiert AreYouNet

Le 19 juillet 2017 par Magazine En-Contact

ODiTY, acteur alternatif de la Relation et de l’Expérience Client, annonce aujourd’hui une levée de fonds de 2 millions d’euros qui lui permet de renforcer son positionnement de prestataire de services et d’éditeur de logiciels dédiés à l’Expérience Client.

La signature entre ODiTY et AreYouNet.

Cette levée de fonds auprès d’Inter Invest Capital permet à ODiTY d’accélérer sa croissance. Après 2 acquisitions réalisées avec succès en 2 ans (Actel en France et 118Contact en Afrique du Sud) et l’ouverture d’un bureau commercial en Angleterre, ODiTY acquiert avec AreYouNet une expertise renforcée en logiciels et solutions de data marketing.
Cette stratégie se concrétise par l’acquisition d’AreYouNet, éditeur de solutions de mesure de la satisfaction, de gestion de panels, d’analyse comportementale et d’acquisition client (LiveIntercept) et leader reconnu sur le marché français depuis plus de 15 ans. (AreYouNet intervient notamment dans les secteurs des médias, de la distribution et des services financiers.)
Dans le cadre de son développement, ODiTY lance parallèlement une campagne de recrutement de data scientists et d’UX designers, afin d’enrichir sa plateforme d’intelligence de l’Expérience Client.
Par ailleurs, ODiTY compte asseoir ses développements logiciels par la création d’un hub technologique au Cap, en Afrique du Sud.

Les activités d’ODiTY s’organisent autour de 2 pôles. L’entreprise a réalisé en 2016 plus de 6 millions de chiffre d’affaire.
Services d’externalisation : relation client multicanal avant et après-vente, connaissance client, services digitaux
Software : CX platform (la plateforme d’intelligence de l’Expérience Client), feedback management, gestion de panels, ciblage comportemental & acquisition client (Live Intercept).

 

Photo en Une : Benoît Vorilhon, fondateur d’ODiTY.

Retrouvez notre précédent article sur ODiTY.

Abonnez-vous pour accéder aux contenus exclusifs d’En-Contact !

Créer un compte

*
*
*
*
*


Commentaires

Laisser un commentaire