Montre ton Zob…et gagne peut être 25.000 € ! (la NSG Bank ringardise la BNP)

Le 22 November 2013 par Magazine En-Contact

couv_1A moins d’être sourd et aveugle, ou pire encore à notre époque, déconnecté, quiconque désire entreprendre en France sait depuis quelques années :
– que ça se passe dans le web (si on veut prendre de la monnaie)
– qu’il faut faire court…
– qu’une nouvelle banque de réseau, sans agences physiques, s’est spécialisée dans le prêt aux jeunes pousses : la NSG Bank (Niel / Simoncini / Granjon). Accessoirement, la PKM Bank (Pierre Kosciusko-Morizet) étudie votre dossier, et peut venir en complément de la première.
Mais, depuis le 18 novembre (roulements de tambour), les emprunteurs peuvent augmenter leurs chances de décrocher un crédiiit (mot magique en France en n°2, après CDI).
Car la générale d’une pièce très attendue s’est tenue au théâtre de Paris. Son nom ? 101 projets, nous on aurait plutôt proposé comme titre de la campagne de pub “Toni Musulin est un Has Been” ou ” Montre ton zob et repars avec 25.000 boules” mais bon…c’est pas nous les auteurs de la campagne de pub.

Montre ton Zob ! et gagne peut être 25.000 € (la NSG Bank ringardise la BNP) – Les 12 leçons du 18 novembre 2013

Avez-vous le juste dress code ? 
BHL est un boloss, qui croit encore à la vertu de la chemise blanche ouverte mais il a néanmoins laissé des traces : les nouveaux banquiers de la NSG Bank ont compris tout le bénéfice du look coooool : chemise blanche, jean bleu…
–> Leçon n°1 : Vous avez besoin d’argent ? Ressemblez à votre banquier. Si vous ne portez pas l’uniforme coooool, attachez-vous au moins à créer votre signe distinctif vestimentaire ; la coupe de cheveux par exemple, la barbe de trois jours, le bracelet. Car la forme, c’est le fond !

Connaissez-vous les mots magiques ?
Cloud, crowdfunding, big data, réseau… ah ben voilà, vous commencez à comprendre : Voici des mots qui sont bons et qu’il faut les mettre dedans… le projet.
C’est comme le nouvel Omo, il faut qu’on croie que ça lave plus blanc… même si, au bout du bout, c’est de la lessive.
–> Leçon n°2 : Pas de phrases de plus de 20 mots, ponctuez souvent avec Clouououd, Android, Appli, Réseau… et tous les 3 mots, insérez : Social

La came que vous vendez ? On s’en fout !
Le projet d’entreprise, l’activité de celle-ci… à la NSG Bank, on s’en fout : s’il y a web dedans, ça le fait. Plombier, menuisier, restaurateur ? c’est has beenVous ne vous rendez pas compte : le marché n’est pas mondial et on ne peut pas vendre une maison ou une charpente avec une appli ; et puis dans certains cas, il faut même avoir été Compagnon du Tour de France pour apprendre le métier. Trop long !
–> Leçon n°3 : Vous avez un CAP de cuisinier, vous en avez chié à Ferrandi ou à Thonon (des écoles hôtelières prestigieuses) ? Mauvaise pioche ! à la limite, avec des projets si craignos, renommez votre projet en “Foodtruck” / allez voir un banquier classique et préparez vous à hypothéquer votre grand mère, votre femme, votre chien, votre Imac, à donner 100 € en garantie pour qu’on vous prête 50 €. hé hé. 🙂

Is Hello bank already has been ?
Yes indeed (faut aussi que vous travailliez votre anglais)
L’agence bancaire en bas de la rue ? le conseiller qui s’emmêle avec ses dossiers de 235 pages pour justifier des frais de dossier qui payeront la loge de la direction générale à Roland Garros ? Has been !! A La NSG Bank, l’argent se distribue sans dossier, sur votre bonne gueule…
–> Leçon n°4 : NSG Bank, la banque en ligne plus rapide que son ombre.

Quel retour sur investissement espère  la NSG Bank ? (extrait des annales de L’ENSAE)
Enoncé du problème : Sachant que la NSG Bank n’est pas la Croix Rouge, qu’elle distribue, une fois par an, en 5 heures 2 525 000 € (101 projets X 25 000 €), sans analyser votre dossier, sans passage de votre dossier au siège, sans délai de réponse de 3 semaines (le ratio habituel), imaginez la formule de taux de retour sur investissement qui sert aux analystes de dossiers de la NSG Bank ? (Extrait des annales de L’ENSAE, la grande école qui forme les analystes bancaires, les actuaires…etc.)
Extrait du corrigé :
–> Leçon n° 5 : 2 525 000 € de promesse de dons pour apparaître dans tous les médias TV, c’est pas cher ! Le TRI des crédits distribués, on s’en balance à la NSG Bank.
–> Leçon n° 6 : Les crédits ne sont pas encore distribués que les spots TV et annonces presses (sous forme d’articles) relayant le “charisme” du “prestigieux jury” sont déjà parus, la NSG Bank soigne sa trésorerie, respect ! Cash is king !

Marie-Cécile Renault,  journaliste (Le Figaro) est-elle une écologiste convaincue ?
Ouiiiiiiii, elle chiffre la “bouffée d’oxygène” dans notre pays à 2 525 000 € (voir article)
Dans des temps anciens, le journaliste disposait de temps pour comprendre, de sens critique. Il lui venait même à l’esprit parfois l’idée étrange d’adorer la pièce à laquelle il était convié ou de la critiquer. Trop long, trop risqué… pour être réinvité aux générales, aveuglement et bon esprit sont exigés à l’entrée du théâtre .
–> Leçon n° 7 : Pour apprendre à faire des articles tout bien comme il faut, lisez Marie-Cécile Renault dans le Figaro ou Challenges ou regardez le Journal de 20h, la liste est longue et parsemez tous vos articles de “Bouffée d’oxygène”, “Pitcher”, “Charismatique”, “prestigieux jury”. Écoutez bien les consignes de votre patron de la régie média, surtout : PAS DE VAGUE.
–> Leçon 8 : Vous créez une nouvelle banque ? sous réserve d’avoir préalablement respecté les leçons 1 à 6, annoncez dans Pariscope, euh… pardon, invitez des journalistes.

“X.Niel devrait-il commencer à créer des emplois dans son entreprise, notamment au SAV téléphonique” ?
(Ouille, ouille, ouille, le scud, c’est même pas moi qui le dis mais un internaute éclairé, race en voie de disparition)
Oui si l’on en croit les commentaires de quelques internautes frondeurs. Car de temps à autre, quand même, grâce au Web, quelques messages dissonants viennent tempérer “l’enthousiasme” des journalistes – Voir les quelques commentaires critiques d’internautes suite à l’article du Figaro, sur cette initiative.

npierre
A priori, c’est une bonne initiative qui semble venir du coeur.
Mais il faut mentionner la tendance de ces 3 à scanner les projets de startup pour mieux les développer de leur coté, avec leur propres moyens, énormes.
C’est de bonne guerre dans le milieu, mais il ne faut pas être dupe de cette démarche.

Patrick LAFONT
Faire fortune avec un serveur Minitel porno (Niel), un club de rencontre (Simoncini) et une vente en ligne (Granjon), sans parler de l’autre pionnier de vide-grenier (Kociusko-Morizet), ça donne sérieusement la tendance high-tech aux jeunes inventeurs français. Peut-on appeler cela “high-tech” ?

Spoonjuice
Comment piquer les idées des autres en une minute chrono
Comme pour leur école, comment piquer gratuitement les meilleurs cerveaux pour ses propres boites ?

Noël Sagel
Certes cette initiative est respectable. Pourtant X Niel devrait commencer à créer des emplois dans son entreprise, notamment au SAV téléphonique : entre deux et quatre heures pour joindre un interlocuteur !!!
De bonnes idées pour pas cher … Allez y, mais avec votre avocat.
En limitant à 1 minute la durée des présentations, ils vont sélectionner un seul type d’entrepreneurs: des spécialistes de la communication….Avec un vide sidéral à coté. Echec

George Washington
C’est qui ces 3 gugus?? complètement inconnus ici aux States??

Leçon n°9 : Le web c’est chiant, les gens s’expriment… La NSG Bank envisage d’ailleurs d’embaucher des modérateurs parce que,  tout de même, une si belle campagne gâchée par des esprits chagrins c’est intolérable. 

Tout très vite ?
c’est le nouvel impératif : 140 signes pour communiquer (Twitter), Meetic pour trouver la femme de sa vie, VP pour déstocker (VentePrivee.com), La 4G pour accéder à tout… au cas où vous n’auriez pas compris (boloss), le nouveau motto c’est tout, vite et rempli de vide. La NSG Bank impose un nouveau standard, une minute pour convaincre.
–>Leçon n° 10 : Vous êtes à Science Po Paris, vous croyez encore au plan en deux parties, à la vertu de la culture ou des humanités classiques ? Has Been !! dans la nouvelle économie, tout va plus vite, il faut voir grand, rapide. Votre investissement dans IPESUP est une erreur, retournez à la case départ sans prendre 25 000 €.

Y-a-t-il un vrai bon copain de Xavier, Marc et Jacques-Antoine  dans la rame de métro ?
Si oui, svp, qu’il appelle le conducteur, tuuut mais pas sur la Hotline de Free, ça va prendre trop de temps et là, il y a vraiment urgence : ils sont super top quand ils créent, cassent des monopoles, inventent la Free Box, créent des écoles… Mais l’acquisition du Monde, d’une énième Bentley, trop de séjours à Marseille au soleil leur auraient-ils déglingué le melon ou altéré la vue ( D’où l’ investissement dans les lentilles… CQFD)
–>Leçon n°11 : Les vrais amis sont ceux qui osent te dire que tu pousses le bouchon un peu loin. 1 minute pour défendre un projet de start-up et pourquoi pas montrer son Zob ?

Les flingues sont-ils encore nécessaires pour faire des hold up de bonnes idées et les Porsche Cayenne pour les Go Fast ?
Que nenni nous prouve Simoncini & co (putain quelle rime !). Nos champions du pragmatisme éclairé ont tout compris : la vraie richesse désormais c’est de faire parler de soi, d’être liké, retweeté des millions de fois. Acheter des faux amis sur Facebook ? Has Been !! Le nouveau plan d’épargne populaire à la NSG Bank s’appelle : La promesse de dons. Au Téléthon de la création d’entreprises, celle-ci permet de réunir 1.500 candidats entrepreneurs prêts à tout dire et tout dévoiler (bientôt leur Zob ?, ça c’est pour voir si vous avez sauté la leçon 11) c’est dire la misère qu’est devenu notre pays.
–>Leçon n°12 : La NSG Bank invente le hold up sur les bonnes idées avec promesse de dons, Toni Musulin est un has been !!

Tout ceci est-il une mascarade ?
Cher lecteurs, je vous le demande ? car tout ça m’a rappelé la blague de Woody Allen : “J’ai lu Guerre et Paix avec la méthode de lecture rapide. Ça se passe en Russie”.

Un Billet d’humeur de Manuel Jacquinet
rédacteur en chef du magazine en-contact
mj@malpaso.org

Présentation Manuel Jacquinet | lire un ancien billet d’humeur de manuel Jacquinet 

Leçon n° 101 (messages personnels de l’auteur) :
– A 15 ans, j’ai été très amoureux d’une fille mais il m’a fallu 6 minute 31 (la durée d’Hotel California) pour l’embrasser pendant une Boum…
– Je crois que Heaven’s Gate (Les portes du paradis, le film de Michael Cimino) qui ressort dans sa version longue (3 heure 36) cette semaine ou Voyage au bout de l’enfer ( durée 3 heure 3, du même Michael Cimino) sont des chefs d’oeuvre.
– je n’ai pas rencontré la femme de ma vie sur Meetic mais dans une librairie…
de Vivre vite, un autre très beau film (Carlos Saura) j’ai retenu une leçon, c’est qu’à la fin, à force de vouloir tout faire vite, ça se finit mal.

je suis donc définitivement Has Been !  et d’ailleurs le 18 novembre c’était la veille de mes 50 ans, dans la nouvelle économie, je suis un dinosaure.

Le billet d’humeur vous a irrité  ? l’auteur vous propose un peu de vraie coolitude en compagnie de John Mayer – Waiting for the world to change (attention ça dure 3 minutes 21 🙂 )

 

Abonnez-vous pour accéder aux contenus exclusifs d’En-Contact !

Créer un compte

*
*
*
*
*


Commentaires

5 responses to “Montre ton Zob…et gagne peut être 25.000 € ! (la NSG Bank ringardise la BNP)”

  1. Ce serait vraiment une bonne idée, mais comme d’autres l’ont déjà dit, il est toujours possible qu’il y ait des arrière-pensées qui se cachent derrière ce grand projet.

  2. certes, ces trois types ne sont pas des anges, mais leur initiative est respectable compte tenu du fait qu’ils aident les jeunes entrepreneurs à réaliser leurs rêves en investissant dans l’avenir.

  3. Se servir à soi même le “qualificatif” de has been est une façon habile de ne pas se faire traiter de vieux réac 😉
    Nous sommes de la même génération et je suis pourtant très loin de partager votre aigreurs face à cette belle initiative qui a valeur de symbole dans une période difficile et morose. Votre pénible tentative d’habiller tout cela d’humour ne cache pas la faiblesse de vos propos.
    Que les 3 mousquetaires y trouvent un intérêt en terme de communication pourquoi pas mais ont-ils vraiment besoin de cela? Pour bien les connaître je peux vous dire qu’ils refusent des itw tous les jours!
    Que la méthode de sélection ne soient pas scientifique soit! mais pas plus que les VCs et Banquiers ou la première impression (la première minute) influence pour bcp la décision finale… et une minute est un format, un exercice, qui oblige à se concentrer sur l’essentiel (par exemple votre article est bien trop long et aurait gagné en force à ne faire que 10 lignes – car tout le reste n’est que blabla qui ne fait que répéter la même idée)
    Votre sélection de commentaires négatifs d’internautes au service de votre propos est un procédé malhonnête. Par ailleurs je veux bien que vous me citiez un exemple, un seul, ou l’un de ces 3 entrepreneurs aient “volé” une idée ? le sous entendre est simplement diffamatoire!
    Mettre en exergue les secteurs d’activité dans lesquels ces 3 entrepreneurs ont particulièrement réussi (rencontres, ventes de stocks …) pour démontrer que cela n’a rien de high tech ou d’innovant est juste d’une stupidité qui ne fait que démontrer votre ignorance des mécanismes de l’entrepreneuriat et de l’innovation.

    Monsieur Jacquinet, votre article est franchement désespérant. Au moins la prochaine fois, car je crains qu’il y ait une prochaine fois, apprenez à faire plus court, cela ne vous donnera pas plus de talent mais cela fera gagner du temps à vos lecteurs.

    Ne restons surtout pas En-contact 😉

Leave a Reply