Ken Loach Palme d’or ? It makes sense

Le 22 mai 2019 par Magazine En-Contact

Pourquoi les professionnels de l’expérience client ou de la supply chain doivent-ils tous espérer que Ken Loach soit célébré samedi ?

• Parce qu’il décrit depuis des années avec justesse le monde qui nous entoure, ses dérives et les choix cornéliens auxquels sont confrontés les individus qui tentent d’y rester eux-mêmes.

• Parce qu’il a choisi, cette fois-ci de se focaliser sur le destin d’un couple et notamment d’un travailleur-livreur pour une plateforme digitale (Sorry We missed you, photo de Une).

Moi, Daniel Blake – © DR

 

• Parce qu’il est fidèle à Paul Laverty, son scénariste, a su nous faire rire avec la description de l’usage un peu débile et absurde des SVI dans les services publics (Moi, Daniel Blake) ; nous émouvoir en décrivant la difficulté à créer une scale-up dans le domaine du travail temporaire (It’s a free world), Ken Loach DOIT avoir la palme d’or, et son film montré dans tous les forums et conférences ennuyeuses sur le service client.

It’s a free world – © DR

 

• Et accessoirement parce qu’il est anglais et que les rosbifs veulent nous quitter ; qu’il n’est plus très jeune et qu’il va nous manquer un jour.

Dans cette même 72 ème édition, Alain Delon et Ken Loach primés ?
Because, they’re worth it !

Découvrez plus de On a aimé de la rédaction d’En-Contact, ici.

La création de compte est nécessaire pour les abonnés des offres Scapin et Warren Buffett

Créer un compte

*
*
*
*
*


Commentaires

Laisser un commentaire