I don’t wanna wait in vain for your love !

Le 17 février 2016 par Magazine En-Contact

Édito N°90 / 

Il parait désormais que tout se joue aux Etats-Unis, que le téléphone c’est mort, et la presse aussi.
J’ai appris, en faisant des études qui auraient dû, si j’avais été plus discipliné, m’amener à Normale Sup’, à faire des plans en 3 parties, aussi vais-je me lancer dans une putain de démonstration dans les règles, pour une fois !

1

Le téléphone est en perte de vitesse, si l’on en juge par les modes de contacts désormais privilégiés par les jeunes et qu’on peut croire les statistiques mondiales : les applications grignoteraient la laine sur le dos de ce bel objet créé par ce cher Antonio Meucci.
OUI MAIS Gilbert Chikli, ses escroqueries qui lui permettaient de se faire virer des sommes astronomiques sur un compte bancaire et de se la couler presque douce désormais en Israël, ils les a commises sur Whatsapp ?
NON, avec un téléphone. La télévente, je vous le dis c’est tout sauf mort, même les partis politiques s’y mettent et ce ne sont pas des escrocs… Quoique.
Vous découvrirez dans ce numéro une belle photo exclusive et l’histoire de Gilbert, l’as de la télévente pas tout à fait agréé par l’Orias et dans le prochain numéro, une enquête exclusive sur les stratégies digitales des partis politiques, quelques mois avant les primaires.

2

Les Etats-Unis, c’est tout de même vrai qu’il s’y passe des choses : point 1, en janvier, le congrès mondial des « retailers », la convention de la NRF (National Retail Federation), s’y déroule. Point 2,  Uber, Apple, les Gafa, ce n’est pas à Aubervilliers que ça s’est créé (même si Saint Denis commence à devenir hype  et qu’au CES (le Consumer Electronics Show), il semblerait que la délégation française ait été nombreuse et dynamique.
Vous avez vu comment elle s’organise bien l’antithèse ?
OUI MAIS, c’est la disette dans les sociétés (la sortie du moindre peso vous condamne à l’excommunication) et donc, on a fait le job pour vous et rencontré quelques messieurs qui nous semblent importants. On est présomptueux au point de croire que la fréquentation, par articles interposés, du spécialiste de la queue au MIT (Massachussetts Institute of Technology), le Docteur Richard Larson, de Iain Levison (l’écrivain qui m’a fait le plus rire et réfléchir en même temps depuis longtemps et écrit sur les précaires notamment mais aussi la façon dont nous sommes tous surveillés) peut vous être profitable.
En retournant le magazine, vous pourrez même rencontrer Michael Schneider, le fondateur de « Service » qui en a eu marre, un jour, de devoir toujours se battre pour joindre les services clients…

3

Un journal, c’est bien ?
La dernière fois que j’ai voulu lire le Monde en version digitale, j’ai cru, après trois tentatives d’abonnement en ligne, que Kafka était ressuscité, avait investi aux côtés de Xavier Niel dans le quotidien Le Monde et s’occupait désormais du service abonnements.
Hormis cette mésaventure ( l’honnêteté m’oblige à dire que je me sers encore d’ un Blackberry et que je crois à la vie sans le nouveau Dieu qu’est devenu la TEKNAULOGIE*),j’ai donc la foi dans l’écrit. Un journal professionnel qui vous emmène, dans le même numéro, à Los Angeles, à Barcelone (découvrir le bel acteur Américano-auvergnat en couverture qui gère, avec son pote Glenn Smith et ses équipes, aux petits OGNONS* le service relation-membres de la boite la plus primée du service client depuis 10 ans, Vente-privée.com), c’est tout de même pas mal, non ?

4

OUI MAIS, il y a une mauvaise nouvelle, pourtant : on va arrêter de raser gratis. On a découvert que, parmi les GRANDS DIRECTEURS DE LA RELATION CLIENT (sic), plus de 70 % ne payent pas leur abonnement bien qu’ils reçoivent le magazine, nous envoient leur nouvelle adresse pour continuer de le recevoir, ou les communiqués de presse sur leur nomination ou entreprise. Beaucoup d’entre eux ne daignent même pas répondre à un e-mail envoyé 3 fois (voir notre billet d’humeur). Valentine, notre assistante fait pourtant bien son travail qui les relance avec la régularité d’un métronome.
Le téléphone donc n’est pas mort, pour les relances notamment et le recouvrement, ce qui est mort, c’est l’honnêteté ou la cohérence.
Ça en dit long sur le hiatus persistant qui sépare les beaux discours sur la qualité demandée et le prix qu’on est prêt à payer, les labels accordés à la va-comme-je-te-pousse, la tendance à désirer et obtenir… tout gratuit.

Je vous avais dit que je n’étais pas discipliné… vouloir faire une 3ème et une 4ème, quand l’exercice est d’en faire 2, ça me perdra mais, pour ma part, j’ai choisi mon camp.
Celui des gens qui écoutent et adorent Bob Marley : dans une chanson d’Exodus, Bob chante qu’il ne désire pas attendre trop longtemps l’amour de celle qu’il désire ( I don’t wanna wait in vain for your love ) !

Bonne lecture, rest in peace Bob!

Manuel Jacquinet,
Édito rédigé en février 2016

*Edito écrit un 5 février, le lendemain du jour où fut évoquée la réforme de l’orthographe, expérimentée dans cet édito.

Abonnez-vous pour accéder aux contenus exclusifs d’En-Contact !

Créer un compte

*
*
*
*
*


Commentaires

Laisser un commentaire