Si le consul de Moldavie vous appelle pour vous dépanner, depuis l’Ile Maurice, beware…

Le 16 avril 2019 par Magazine En-Contact

C’est peut-être l’histoire de deux pigeons, truandés par un polonais adepte des campagnes d’appels astucieuses.

Une incroyable histoire de fraude au faux virus informatique secoue encore l’Ile Maurice et la communauté travailleuse et nombreuse du BPO et des call centers sur l’ile paradisiaque. Un certain Rikesh Ballah, gérant de RHB Outsourcing, une compagnie domiciliée en France, place de la Madeleine et dirigeant d’un centre d’appels localisé à Ebene, la zone industrielle bien connue sur l’ile, doit répondre actuellement devant les autorités mauriciennes d’une escroquerie. Celle-ci aurait permis à sa société, RHB Outsourcing, de soulager de plus de 600 000 euros des centaines de consommateurs en France, sollicités par téléphone après qu’un message de virus est apparu sur leur écran d’ordinateur. Les télévendeurs de la société prétendent alors réparer la panne, grâce au logiciel Software Dynamic, commercialisé par RHB Outsourcing. Contre quelques centaines d’euros évidemment et un paiement rapide effectué par carte bancaire.
Les pigeons malheureux sont nombreux en France mais Rikesh Ballah annonce que lui également s’est fait rouler, par un polonais qui serait le véritable commanditaire de ces opérations frauduleuses et avec lequel sa société aurait contracté. Rikesh B, consul de Moldavie à l’Ile Maurice, 35 ans, est apparenté à Nayen Koomar Ballah, un dignitaire de l’ile.
Une affaire qui en rappelle d’autres, sur une ile qui a vu sévir Jean Suzanne, voici des années (l’ex dirigeant de Infinity) ou Place de la Madeleine, une adresse à laquelle était domiciliée également, voici des années, un certain Bertrand Delamarre, dirigeant de Call Expert. La société de télémarketing et service client a défrayé, en son temps, le monde du BPO (business process outsourcing) et entraina dans la tourmente ses salariés à Abbeville et Alès.

Le nouveau plan de numérotation prévu par l’Arcep, qui obligera les centres de contacts à faire apparaitre des numéros géographiques transparents permettra-t-il de solutionner ou de réduire ces combines téléphoniques dolosives pratiquées çà et là par quelques indélicats ? Contre l’avidité, Sébastien Soriano (directeur de l’Arcep) ne peut rien pour le moment.
Et Greed is good, déclamait Michael Douglas dans Wall Street.

Par la rédaction d’En-Contact

Pour aller plus loin, découvrez notre série sur les grands escrocs du call center ; français, israéliens, mauriciens, polonais… Bientôt sur Netflix 🙂 ?
Photo de Une : la cybercité d’Ebene de l’Ile Maurice – © DR

 

La création de compte est nécessaire pour les abonnés des offres Scapin et Warren Buffett

Créer un compte

*
*
*
*
*


Commentaires

Laisser un commentaire