Ça sent le Sapin chez SFR – une histoire de sms qui n’arrivent pas à l’heure – exclusivité En-Contact

Le 1 octobre 2013 par Magazine En-Contact

954011-1126602
Quelle bande de tocards ! ça devait marcher…

Rappel des faits

L’impressionnant recul du chômage en Aout, quasi historique (50000 demandeurs d’emploi en moins) n’était qu’un leurre : c’est en réalité un bug dans l’envoi de SMS et de messages vocaux (destinés à prévenir les demandeurs d’emploi qu’il faut actualiser leur situation) qui a généré ces sorties des statistiques pour quantité de chômeurs. Le coupable ? : SFR l’opérateur chargé d’acheminer ces messages pour le compte de son client, Pôle Emploi. La baisse du chômage serait donc moindre qu’annoncée, mais insiste le ministère, bien réel et conséquent.

Prologue

Les occasions de se marrer étant elles (tout comme les chiffres du chômage) en forte diminution enfin jusqu’à hier, nous vous proposons un quiz et un guide d’action, pour le même prix !

Quiz sémantique et guide d’action

Délivrance : subtilité sémantique utilisée parfois par de grandes sociétés pour se dédouaner de leurs manquements (SFR a évoqué hier que son contrat lui imposait d’envoyer des messages, pas de justifier de leur délivrance)

SMS : En trois lettres, objet volant non identifié, pas cher, remarquablement efficace pour prévenir les copains qu’on se pointe pour dîner, pour célébrer la bonne année et dont les français font un usage immodéré au point d’engorger parfois les réseaux. Plaçant ainsi quantité de personnes dans des situations compliquées, rendez-vous compte : les opérateurs téléphoniques, la police et la NSA qui sont, de ce fait, obligés de faire des heures supp pour tout contrôler.. (Fleur Pellerin elle-même s’était sentie obligée en juillet 2012 de se rendre au centre névralgique d’Orange, très choquée de la panne qui avait bloqué les réseaux cette nuit là, encore une histoire de SMS qui n’arrivent pas.. !)
En trois lettres toujours, outil remarquablement efficace pour favoriser le recouvrement de créances. Enfin si vous collaborez avec les entreprises qui savent les envoyer (voir plus loin).

SFR : En trois lettres, opérateur télécom non-identifié au sein duquel le changement de président est plus rapide que l’arrivée des SMS

Bug : En trois lettres, depuis de longues années déjà, surnom d’une grosse plantade qu’on a essayé de renommer. Celui du 30 septembre 2013 vise le podium…

4G : Coupable numéro 1 présumé de la pantalonnade SMS. Pendant qu’on s’occupe du déploiement de celle-ci, on ne peut pas en plus s’occuper des SMS…

Multi-task : Qualité apparemment très peu déployée chez les cadres SFR en charge de l’envoi des SMS (voir point précédent).

Pôle Emploi : Prestataire incapable de choisir un opérateur pour ses envois de SMS, mais fort capable de radier des chômeurs avec un alibi génial : n’a pas actualisé son dossier mensuel. Entreprise fortement perturbée dans les prochains jours puisqu’il va falloir réintégrer tous ces vrais faux chômeurs, on s’y perd.

Michel Sapin : (Au 30 septembre) Enarque, grand copain de Flanby, a vu son stratagème éventé et percé à jour : avait concocté avec une équipe de conseillers techniques hyper pointus de chez Fleur Pellerin, un système infaillible pour faire baisser le chômage avec un coût unitaire de la radiation de 12 centime d’euro (le coût unitaire d’un envoi de SMS)… avait sécurisé comme un malade en choisissant SFR comme prestataire, mais comme tout le monde se loue les réseaux, on ne sait même plus ce qui part, ce qui arrive… si ça se trouve, c’est Xavier Niel qui a encore fait des siennes 🙂

Michel Sapin : (1 Octobre) Ministre de l’emploi désormais convaincu qu’il aurait dû prendre informatique et réseaux en option à l’ENA, a trouvé dans la nuit une nouvelle solution pour faire baisser le chômage (son obsession, enfin c’est ce qu’il dit) : embaucher en contrat de génération (obsession numéro 2) 2400 chômeurs, pour vérifier que les SMS envoyés aux chômeurs arrivent bien (voir méthode de calcul plus bas).

Méthode de calcul : Sachant qu’un téléconseiller en contrat de génération appelle six heures par jour des chômeurs au rythme de quatre appels par heure, soit 25 appels par jour et qu’on appelle chaque chômeur deux fois par mois, il est nécessaire d’embaucher 600000 / 250 soit 2400 chômeurs et 2400 « surveillants » des téléconseillers (un encadrant pour un chômeur, ratio Flanby) et de prévoir une commission avec 50 personnes pour superviser le dispositif global. Nous pouvons vous annoncer que (bruits de roulement de tambours) la baisse du chômage pour novembre 2013 sera de 4849.

4849 : 2400 + 2400 + 50 – 1 (un fusible chez SFR va probablement… découvrir le charme sournois de Pôle Emploi ). Chiffre considéré comme très décevant par Flanby et Fleur qui planchent sur la création d’une commission ad-hoc pour savoir comment booster ce chiffre.

Wells Fargo : l’exact opposé du sms chez SFR : Société sérieuse dont les diligences passent, coûte que coûte pour arriver à bon port. Tout ceux qui lisent Lucky Luke (Relire la diligence, premier album de cette BD culte) le savent

Alcatel : Entreprise française contactée dans la nuit par les services de Fleur Pellerin et Arnaud Montebourg pour envisager la faisabilité de financer un cluster numérique autour du SMS et du big-data avec une usine localisée en Saône et Loire.

La diligence : album extraordinaire de Lucky Luke que pourra lire avec moult profit le cadre de SFR qui aura bientôt beaucoup de temps pour lire.

Délivrance : concept subtil et redoutable dont je vais me prévaloir désormais lorsque je vais envoyer mes chèques d’URSSAF et de TVA  (on nous demande de les envoyer pas de garantir qu’ils arrivent) 🙂

Morales de l’histoire (il y en a 4) : toujours se méfier des nouvelles technologies / acheter des smartphones qui garantissent la délivrance des SMS / en vérité, toutes ces histoires, ça peut arriver à tous et même aux meilleurs : à la SNCF, il y a des trains qui déraillent à cause de boulons qu’on n’a pas réparés à temps… / Si vous connaissez un système efficace de baisse rapide des statistiques du chômages, call : Flanby 3086 ou Sapin 3087, ils prennent les appels, même le dimanche. 

 

Ma méthode pour arriver à l'heure ? Le vélo
Ma méthode pour arriver à l’heure ? Le vélo

Un billet d’humeur de Manuel Jacquinet (toute ressemblance avec des personnages existants bla bla bla… / je précise désormais que nous publions parfois des billets d’humeur, à distinguer des articles (notre article paru sur Free Mobile l’an passé m’a valu d’être convoqué au commissariat – ça ne rigole plus dans les Télécoms)

 

Abonnez-vous pour accéder aux contenus exclusifs d’En-Contact !

Créer un compte

*
*
*
*
*


Commentaires

2 réponses à “Ça sent le Sapin chez SFR – une histoire de sms qui n’arrivent pas à l’heure – exclusivité En-Contact”

  1. This is a great example of how the inconsistencies of modern technology can work to our advantage by uncovering the dirty secrets of large companies such as SFR. We need more transparency when it comes to groups such as this one that should in fact be working harder to gain our trust.

Laisser un commentaire