Et si Blackstone rachetait Oscaro.com ? (Ça va être du grand Mendez)

Le 7 septembre 2018 par Magazine En-Contact

Il n’est pas interdit d’imaginer, en pleine époque d’algorithmes fous, de déclarations étonnantes et de cash qui coule à flot ce que pourraient donner des rencontres ou appels improbables. La rédaction d’En-Contact, souvent contactée ces derniers temps par des clients qui se disent floués et lésés par Oscaro (oscaro.com), ou des fournisseurs qui réclament le paiement de leurs factures, ce que pourrait donner un coup de fil de Stephen Schwarzman, CEO de Blackstone, gigantesque fonds d’investissement et très au fait de ce que rapportent un BPO et des parcours clients harmonieux (Blackstone a investi avec profit dans Intelenet, Taskus, etc, etc). C’est en effet précisément la mauvaise qualité du service client d’Oscaro qui déclenche toutes ces colères.

« Dis-moi, PNL (Pierre-Noel Luiggi, patron d’Oscaro), je vais te faire une proposition que tu ne pourras pas, que tu ne devrais pas refuser. Nous allons prendre une participation majoritaire dans ton entreprise et consacrer une partie des sommes apportées à assurer le service, à satisfaire les clients, qu’en penses tu ? Customer experience is key and should be delivered in full ».

En France, on dispose d’entrepreneurs brillants et innovants. Qui traversent parfois des mauvaises passes (c’est arrivé au signataire de ces lignes) alors qu’ils savent ouvrir des voies, avant les autres… Il faut peu de choses parfois pour que tout se répare et alors… ça peut être du grand, du très grand Mendez (du nom du garagiste qui répare l’Aston Martin de Gérard Lanvin dans le film Camping).

NB : Très probablement, il n’y aura jamais de rétrospective Camping à la cinémathèque (la trilogie Camping de Fabien Onteniente), dans un cycle à la Ozu, mais tout de même, quelle scène !

Un billet d’humeur de Manuel Jacquinet

 

Abonnez-vous pour accéder aux contenus exclusifs d’En-Contact !

Créer un compte

*
*
*
*
*


Commentaires

Laisser un commentaire