Une filiale du groupe AccorHotels concernée par des vols ou pertes de données confidentielles dans ses centres d’appels

Le 31 mars 2017 par Magazine En-Contact

Selon nos informations exclusives, une filiale du groupe AccorHotels a été concernée ces derniers mois par un vol ou des pertes de données confidentielles de clients, susceptibles de déclencher des plaintes, notamment sur le marché américain où celle-ci est installée. Le directeur monde de la sécurité du groupe AccorHotels, Serge Saghroune, (Chief Information Security Officer) interrogé ce jour par notre rédaction a indiqué « qu’un audit effectué dans l’année écoulée sur les sujets de sécurité et concernant cette société avait abouti à des résultats très moyens et que des budgets conséquents étaient alloués à l’amélioration sur les points sensibles. » Les centres d’appels, de relations clients du groupe Accor et de cette filiale sont en partie internalisés, en France, aux USA et en Afrique, une autre partie étant confiée à des prestataires tels que HP (Hewlett Packard).

AccorHotels, qui s’est lancé depuis plus d’un an dans un vaste programme d’acquisitions afin d’améliorer l’expérience hôtelière et les services associés à l’expérience client a-t-il pris la mesure des obligations attachées à ces nouveaux métiers ? L’audit effectué il y a quelques mois aurait-il dû déclencher des mesures correctives ou différer certaines acquisitions ?

Le magazine En-Contact publiera le vendredi 7 avril 2017 les éléments de cette enquête.

Le magazine En-Contact (spécialisé sur les questions de service client, expérience client et univers des centres d’appels) a notamment révélé en juin 2016 les incidents majeurs concernant la perte des données abonnées de plusieurs de presse français et en 2008 le vol des données confidentielles concernant le président de la république Nicolas Sarkozy (qui était intervenu au sein d’un centre d’appels de Canal+).

La rédaction d’En-Contact

NB : Les photos reprises dans cette actualité ne sont pas forcément liées au sujet de l’article. Dans de nombreux groupes français ou anglo-saxons, les investissements liés à la sécurisation des données personnelles font l’objet d’investissement significatifs (Photos prises par la rédaction du magazine chez EazyCo/B2S à Madagascar, chez John Paul à San Francisco)

Sur le même sujet, retrouvez l’article publié dans libération en mars 2009 – “Dans les call centers, la vie privée des clients sur la place publique”

Crédits photos : © Edouard Jacquinet

Abonnez-vous pour accéder aux contenus exclusifs d’En-Contact !

Créer un compte

*
*
*
*
*


Commentaires

Laisser un commentaire