Le sound design et la bande son, notamment, du film « Une prière avant l’aube »

Le 28 juin 2018 par Magazine En-Contact

Comment ramener des spectateurs en salles, à l’époque de Netflix, du zapping et des salles encombrées par tant de sorties de films chaque semaine ? En racontant avec force des histoires vraies de rédemption, même si la thématique n’est pas nouvelle, en s’attachant à transporter le spectateur là ou l’histoire se déroule : grand écran et expérience sonore y contribuent.
C’est une expérience immersive de séjour en prison que réussit Jean-Stéphane Sauvaire, le réalisateur du film Une prière avant l’aube, avec ce récit de l’emprisonnement de Billy Moore (d’après le livre de celui-ci).
Nicolas Becker (qui a travaillé notamment sur Gravity), Severin Favriau (sound design) ont collaboré avec Jean-Stéphane Sauvaire. À découvrir au Publicis Cinéma, par exemple, à l’occasion de la 34ème la fête du cinéma ?

Il y a une French Connection de l’expérience client.

Photo de une : Une prière avant l’aube de Jean-Stéphane Sauvaire, 2018.


Abonnez-vous pour accéder aux contenus exclusifs d’En-Contact !

Créer un compte

*
*
*
*
*


Commentaires

Laisser un commentaire