Le centre d’appels MG CALL attend toujours son client fantôme… et les salariés leur paye !

Le 11 septembre 2015 par Magazine En-Contact

(Mohamed Gueday… n’est pas Cyril Astruc )

[dropcap]A[/dropcap] Tarbes, à Bastillac précisément où il est installé depuis plus de 9 mois, le centre d’appels créé par Mohamed Gueday continue de défrayer la chronique mais malheureusement pas pour de bonnes raisons : le nouveau bébé de Mr Mohamed Gueday ne parvient pas à son terme. Retour sur une grossesse qui s’est avérée compliquée depuis le début.
Fin d’année 2014, après de longs mois de négociations avec les autorités locales (auprès desquelles il aurait été présenté par les organismes chargés de prospecter les entreprises pour favoriser leur implantation ) Mr Gueday choisit de créer un nouveau centre d’appels dans l’agglomération de Tarbes, après avoir négocié quelques aides à l’installation (aménagement de locaux) et aides à la formation auprès de Pôle Emploi.
Attirés par les perspectives de création d’emplois que Mr Gueday annonce et promet (plus de 300 sous 6 mois )les institutionnels acceptent de débloquer et provisionner environ 500000 euros, en aides et subventions diverses.

Notre magazine s’étonne le premier de cette annonce tonitruante (voir notre article publié à l’époque) notamment parce que le client final de ce nouveau prestataire dans un marché déjà bien encombré n’est pas connu et que dans le secteur des télécoms,dont il serait issu, on ne voit pas trop qui de Orange, SFR, Free, Bouygues telecom, aurait décidé de confier de nouveaux contrats de sous-traitance… à un nouvel acteur.
(la région de Tarbes, et celle de Pau accueillent déjà de nombreux grands centres d’appels ) et les Acticall, Arvato, B2S, CCA, Coriolis Services, Satel, Teleperformance, Webhelp…etc. auraient bien entendu parler d’un nouvel appel d’offres justifiant ces emplois..(nous achevons à l’époque de nous convaincre que cette annonce semble fumeuse après avoir joint les directions générales des plus grands opérateurs téléphoniques)
A la question souvent posée “quel est votre donneur d’ordres ?” l’habile négociateur répond uniformément : c’est confidentiel, le divulguer compromettrait l’avenir de son contrat (on se croit en contact avec les relations presse de Amazon ou Apple : no comment )
Pendant plus de 8 mois, la seule activité qu’on observera sur place est celle de formation, puisque chaque mois ou presque, de nouvelles sessions de formation sont lancées à l’initiative de Mg call qui reste dans sa logique et indique à Pôle Emploi la nécessité de former des salariés… pour la charge d’activité… à venir ! énorme.
Tous ceux et celle qui posent trop de questions sur ce client, qui ressemble fort à une arlésienne, sont écartés : ruptures de contrats pendant la période d’essai, cessation de collaboration avec les formateurs (souvent indépendants) qui assurent les formations, avec l’ex directrice du site. De nombreux prestataires, fournisseurs contactent la rédaction de notre magazine, suite à notre article de décembre et étayent peu à peu une crainte grandissante : Mg Call est bel et bien une coquille vide, montée à la seule force de la capacité de persuasion de Mr Gueday, prompt à éteindre les craintes mais pas fou pour autant : c’est une autre société créée pour le projet par ce dernier, un organisme de formation dénommé Institut de la relation client, qui perçoit les subventions de formation (2000 euros environ par candidat formé).
Les manifestations et plaintes d’ex salariés, d’ex candidats à des postes au sein de l’entreprise se multiplient, au point qu’ils déclenchent des articles de plus en plus nombreux dans la presse locale et que quelques responsables politiques locaux, dont Gérard Trémère (Maire de Tarbes) les reçoivent tout de même et commencent à… douter officiellement de la crédibilité du centre d’appels.

Aux dernières nouvelles, c’est-à-dire au 10 septembre 2015 :
Les salariés ont encore une fois manifesté hier, inquiets de ne pas être payés : rappelons que dans une région caractérisée par un taux de chômage important, certains d’entre eux se sont engagés dans les formations avec la perspective d’un CDI, venant parfois d’assez loin pour saisir cette opportunité.
Mohamed Gueday est aux abonnés absents.
Le fameux client, dans les télécom… n’est jamais apparu dans les Hautes Pyrénées ou bien peut-être tourne t’il encore dans la zone industrielle pour trouver une place de parking… mais il va mourir de faim.
Quelques gendarmes commenceraient à s’intéresser au personnage Gueday, habitué de ces gesticulations médiatiques puisque avec l’entité Lystel et d’autres ensuite, il a rôdé sa technique, dans d’autres contrées.

La morale de l’histoire :
Sans nous prendre pour le Paco Rabanne des centres d’appels, la grossesse de Mg call.. ne nous semble définitivement pas bien engagée : beaucoup de promesses non tenues. Même avec les femmes très amoureuses, ça nécessite un jour… des preuves.
Dans la série « Call centers made me Rich », la saison 1 eut comme tête d’affiche Daniel Julien (Teleperformance), la 2 la paire Starksy et Hutch (Fréderic Jousset/Olivier Duha), la saison 3 est en plein casting mais… c’est le trio Uberti/Camino/De lacoste, qui tiendrait la corde : selon le Hollywood stars, on les verrait beaucoup à Nahsville ces derniers temps. A croire qu’il faut mettre le cap hors de l’hexagone pour faire des entrées…
Reste l’embrouille à la petite semaine, façon Razzia sur la schnouf mais n’est pas Ponzi ou Cyril Astruc (le roi de la fraude à la tev) qui veut.

Les centres d’appels n’auront même pas trouvé avec Mohammed Gueday… leur escroc magnifique. S’il a un peu de talent et se tient au fait de l’actualité, on va lui donner une bonne idée : mettre en place un numéro surtaxé en lieu et place de son numéro actuel : tous les gendarmes, anciens fournisseurs, qui désireront bientôt le joindre seront très nombreux et dès octobre, la tarification est libre. Yalla !

vf_cyril_astruc_6498.jpeg_north_1160x630_white

Cyril Astruc (la tev il n’y a que ça de vrai !)

Un billet d’humeur de Manuel Jacquinet

Abonnez-vous pour accéder aux contenus exclusifs d’En-Contact !

Créer un compte

*
*
*
*
*


Commentaires

2 réponses à “Le centre d’appels MG CALL attend toujours son client fantôme… et les salariés leur paye !”

  1. Il est toujours libre comme l air il ne paye plus son loyer à l oph depuis janvier sa compagne l ex drh madame petit agathe roule avec une nouvelle mercedes classA blanche…un collier en or gris avec une pierre d agathe offerte pour son anniversaire en septembre par mr gueday alors qu il ne pouvait pas payer les salaires.
    La police s interressera t elle un jour à madame petit ?
    Qui s est ?

  2. Les guéguerres politiciennes continuant , la CC défend encore corps et âme son projet , .
    C’est sur que à ce jour il n’y a pas de quoi être fier !!!
    Enfin cette gabegie permettra peut-être enfin à certains employés de finalement trouver un travail, et quand on pense au nombre de projets bien réels qui sont retoqués par ces administrations politisées …
    Il y a de quoi être inquiet pour l’avenir de notre pays…….
    Courage aux ex et employés de MGCALL.

Laisser un commentaire