« La Côte d’Ivoire est devenue une destination appréciée »

Le 13 juillet 2016 par Magazine En-Contact

Olivier Blanchard, Directeur Général Afrique Acticall – Sitel

En poste depuis 2007 au sein du Groupe Acticall, Olivier Blanchard travaille en Afrique depuis dix ans et a une longue expérience dans l’offshorisation des clients et le lancement de projets en Afrique. Il est aujourd’hui Directeur Général Afrique pour Acticall – Sitel, et nous explique où en est l’un des premiers outsourceurs français de premier plan à avoir fait le pari d’une implantation solide en Afrique susaharienne.

De combien de positions le groupe Acticall dispose-t-il en Afrique subsaharienne ? Quels types d’opérations et quels clients sont traités sur place ?
Le site d’Abidjan est en pleine croissance depuis son ouverture en 2012 avec 400 positions sur des opérations d’appels entrants et sortants et du digital (tchat, Facebook, Messenger…)
Les clients pour lesquels nous opérons sur place sont des clients internationaux ( les Français sont principalement dans les telecoms) et aussi des clients panafricains pour lesquels nous gérons depuis Abidjan des consommateurs présents dans les différents pays de la sous-région (Côte d’Ivoire, République Démocratique du Congo (ndlr : « Congo-Kinshasa »), République du Congo (ndlr : « Congo-Brazzaville »…). Nous proposons nos services en majorité en français mais également dans les langues vernaculaires locales. Avec un système d’éducation ivoirien exclusivement en français depuis la maternelle, nos conseillers ont un excellent niveau de français aussi bien à l’écrit qu’à l’oral.

Comment les opérations, les volumes ont-ils évolué depuis l’ouverture du site ?
Le site d’Abidjan a été ouvert en juillet 2012 avec un client unique et 30 positions. Depuis, il a connu une progression constante, d’une année sur l’autre, tant sur les opérations que sur les volumes gérés. A la recherche d’un excellent niveau de français, à l’écrit et à l’oral, et de nouveaux bassins d’emploi très qualifiés, les clients trouvent en Côte d’Ivoire les standards de qualité répondants à leurs exigences.

Quelles ont été les difficultés rencontrées sur place ?
La difficulté a été d’arriver après 10 ans de crise, tout le pays était à reconstruire. Les universités avaient été fermées. Acticall a été pionnier dans l’ouverture de centres de contacts en Côte d’Ivoire. Nous avons pu construire, avec d’autres acteurs et le soutien des autorités, de nouveaux métiers avec d’excellents programmes de formation et faire émerger de nouvelles compétences. Nous nous sommes installés un peu avant le fort dynamisme qui caractérise le pays aujourd’hui. En pleine reconstruction, le pays regorge de belles opportunités, avec une population jeune et éduquée ayant une forte appétence et aisance pour le digital et le tchat notamment.

Rencontrez-vous des réticences particulières de la part des clients français lorsqu’il est question d’outsourcer dans cette région du monde ?
Non, pas particulièrement. La Côte d’Ivoire est devenue une destination appréciée. Aujourd’hui, les infrastructures sont reconstruites, les universités ouvertes, et l’A380 de Paris à Abidjan est rempli d’entrepreneurs des télécommunications, de la banque, du secteur agricole !  Le Groupe Acticall regarde aussi l’Afrique Centrale et le Sénégal pour accompagner le très fort développement du continent africain.

Abonnez-vous pour accéder aux contenus exclusifs d’En-Contact !

Créer un compte

*
*
*
*
*


Commentaires

Laisser un commentaire