Floriane Torchin, l’atout clé de la Mairie de Paris pour la Tour Eiffel 2.0

Publié le 15 janvier 2019 par Magazine En-Contact
Floriane Torchin, l’atout clé de la Mairie de Paris pour la Tour Eiffel 2.0
Floriane Torchin – © DR

Quand les polytechniciens s’occupent d’expérience client et des parcours visiteurs.

La Tour Eiffel n’est décidément pas une tour comme les autres. La concession des restaurants s’y dispute âprement, les ascenseurs font parfois grève ou s’enrhument. Les directeurs généraux y sont parfois remerciés du jour au lendemain (récemment Anne Yannick). On comprend pourquoi et de façon détaillée en lisant plus précisément le corpus du texte qui précède et contextualise le projet d’aménagement du site, dénommé :

« Site Tour Eiffel : découvrir, approcher, visiter », publié en décembre 2018.

« Considérant que la Tour Eiffel est le monument payant le plus visité au monde et constitue bien souvent pour les visiteurs la première porte d’entrée à Paris (…) que la SETE (la société d’exploitation de la Tour Eiffel) a pour objectif de renforcer la puissance iconique et la qualité architecturale de la Tour Eiffel, pour en faire une vitrine irréprochable de la qualité de l’accueil parisien (…).

Lire la suite ici.

En-Contact consacrera l’enquête de son numéro de février (N°108 / Découvrez le numéro 107) à cette Tour, notamment avec un portrait et une interview de la dame qui gère, à la Mairie de Paris, ce projet et cette consultation : Floriane Torchin, la directrice adjointe Constructions publiques et architecture.
Cette polytechnicienne ouvre le bal d’une série consacrée à ces X qui gèrent, dans les gares, les aéroports ou dans quelques start-ups, des chantiers liés à l’UX design, aux parcours clients. Un sujet industriel et de plus en plus stratégique, voire politique.

Par Manuel Jacquinet

 

Photo de Une : © Igor Lubinetsky


    

A lire aussi

Profitez d'un accès illimité au magazine En-contact pour moins de 3 € par semaine.
Abonnez-vous maintenant
×