Facebook ne voudrait pas de Comme j’aime comme annonceur

Publié le 13 octobre 2021 par Magazine En-Contact
Facebook ne voudrait pas de Comme j’aime comme annonceur

La marque de régimes amaincissants, bien connue en raison de ses publicités mémorables et qui commencent à irriter un grand nombre de téléspectateurs (je vais quitter la France pendant un mois et demi et je suis contente car je vais enfin échapper au battage publicitaire de votre entreprise, ce qui est devenu insupportable, avis client trouvé sur le site de l’entreprise de la part d’une Française lambda) a sollicité récemment différents prestataires du marché de la publicité ou qui proposent de générer des leads intentionnistes. Elle a appris et découvert que son image lui interdisait, à ce stade, de pouvoir annoncer sur le réseau social numéro 1 dans le monde : Facebook, qui impose à ses nouveaux annonceurs une volumétrie de publicités limitée durant les premiers mois de la relation, aurait, via son service Big Spender (les agences digitales qui lui confient les budgets les plus importants pays par pays) opposé une fin de non-recevoir au désir des équipes marketing de Comme j’aime, de devenir annonceur. 

Par la rédaction d'En-Contact

A lire aussi

Profitez d'un accès illimité au magazine En-contact pour moins de 3 € par semaine.
Abonnez-vous maintenant
×