Le crédit-bail du « campus » de Teletech résilié par la société d’aménagement du grand Dijon, Emmanuel Mignot porte l’affaire devant les tribunaux

Le 19 décembre 2013 par Magazine En-Contact

Emmanuel Mignot
Emmanuel Mignot – PDG de Teletech

La Société publique locale d’aménagement de l’agglomération dijonnaise (Splaad) aurait résilié le crédit-bail qui le liait à Teletech, indiquait hier France 3 Bourgogne. Le bailleur justifie cette résiliation par plusieurs défauts de paiement de loyers ainsi que par un refus de paiement de la taxe foncière. Teletech a immédiatement répliqué en attaquant en justice cette résiliation.

Quand Emmanuel Mignot, PDG de Teletech estime qu’il a seulement demandé à différer les paiements exigés, Thierry Coursin, directeur de la Splaad, rétorque que ce type d’accord est contraire à la loi, au contraire de la renégociation du contrat de location visant à diminuer la surface effectivement louée de 6 500 à 1 000 mètres carrés, arrangement que le patron a refusé.

Toujours est-il que Teletech serait ainsi désormais considéré comme « occupant sans titre » de son campus, et donc soumis à des indemnités d’occupation.

Ce conflit arrive au moment où la campagne électorale pour la mairie de Dijon s’intensifie, et après plusieurs mois de mises en cause des avantages accordés par la Splaad à Teletech par un conseiller municipal de l’opposition, fondateur du collectif « impôts-cible ». Inauguré il y a un an, après de longues tractations, le « campus » de Teletech accueillait en octobre, selon Emmanuel Mignot, 80 collaborateurs. Contacté par la rédaction, le PDG confirmait alors son objectif de 600 recrutements en 4 ans.

Charles Henri Fondras

Abonnez-vous pour accéder aux contenus exclusifs d’En-Contact !

Créer un compte

*
*
*
*
*


Commentaires

Laisser un commentaire