Le Conservateur relance la tontine, mais « Tous nos téléconseillers sont en ligne »

Le 4 juillet 2019 par Magazine En-Contact

Les centres d’appels ont donc de l’avenir.

La compagnie d’assurances mutualiste, qui fête ses 175 ans, désire acquérir de nouveaux clients et s’est fendue dans la presse économique récemment d’une campagne d’annonces au sein de laquelle elle propose par exemple de remettre au goût du jour la tontine. Voir le visuel de la publicité dans les Echos, ici.

Après trois tentatives d’appels cette semaine, effectuées à différentes heures de la journée sur le 01 53 65 72 31, le numéro mentionné dans l’annonce, nous n’avons pas été en mesure de parler une seule fois à un commercial ou conseiller, au terme d’attentes de 2 minutes au moins. Il y a donc encore de l’avenir pour les prestataires en débordement d’appels, les centres de contacts et les éditeurs de chatbot. Ainsi que pour les spécialistes en planification, un sujet clé puisque répondre en peu de temps à une demande de prospect est souvent corrélé à une évaluation des volumes de contacts à traiter et une planification du nombre d’agents nécessaire. Pour se rendre compte, découvrez ici l’enregistrement de l’un des appels émis vers le Conservateur, le 4 juillet, durant les heures ouvrées.

Actualisation du 17 juillet 2019 :

« Supprimez-moi cet article »

Depuis la parution de notre article, la direction du spécialiste de la tontine (Le Conservateur) nous a demandé de supprimer cet article qui serait diffamatoire selon la directrice juridique de la Compagnie, Mme Marie Hélène Hodanger.
Il ne fait que refléter une situation vécue d’expérience client étonnante, comme l’atteste l’enregistrement de la conversation et l’attente sur le SVI, serveur vocal interactif de l’entreprise. Renouvelées depuis, les tentatives de rentrer en contact avec le service commercial s’avèrent toujours aussi fastidieuses, rue de la Faisanderie. Dans le meilleur des cas, les standardistes de l’accueil vous demandent, sans plus d’informations, vos : « nom, coordonnées de téléphone mobile et mail. Un agent vous rappellera ».
Pas facile de devenir un adepte de la tontine 🙂

Découvrez ici ce que Zaion peut faire sur un tel sujet.

La création de compte est nécessaire pour les abonnés des offres Scapin et Warren Buffett

Créer un compte

*
*
*
*
*


Commentaires

Une réponse à “Le Conservateur relance la tontine, mais « Tous nos téléconseillers sont en ligne »”

  1. Je suis sociétaire chez eux depuis 2004…au début, j’ai fonctionné en prélèvement avec eux, ils prenaient 1,32€ de frais tous les mois sur le prélèvement. J’ai décidé de faire des virements qu’ils ne prennent en compte que 1 ou 2 mois après. Pompon sur le gâteau, suite à un virement le 3 janvier 2020, ils m’ont mis en tontine réduite parce-qu’ils n’ont pas reçu la référence de mon virement, virement qui a pourtant mes prénom, nom et numéro de client.

Laisser un commentaire