La prise de rendez-vous médicaux, la réservation en ligne au restaurant dope le CA des cabinets médicaux, des restaurants et est promise à un bel avenir

Le 24 octobre 2019 par Magazine En-Contact

Mais il convient de s’équiper du bon logiciel : ClicRDV ou Doctolib  pour les professions médicales ?

Les praticiens ou médecins qui désirent acquérir une nouvelle patientèle ou faciliter le parcours patient en facilitant la prise de rendez-vous sont confrontés à un choix souvent cornélien : faut-il s’équiper de ClicRDV ou Doctolib, deux des solutions du marché qui apportent, peu ou prou, le même service ?

Doctolib a révolutionné le parcours patient en trucidant un des pain points les plus douloureux de l’expérience de la prise de rendez-vous : identifier le médecin, l’ophtalmo ou le gynécologue en capacité de vous recevoir. Grâce à un ingénieux système et un référencement optimal sur internet, ce sont souvent les professionnels de santé qui se sont équipés de la solution Doctolib qui apparaissent en premier lors d’une recherche sur Google.
Tout le monde est gagnant : le patient qui se voit proposer des créneaux de RDV possible chez les praticiens qui en ont d’ouverts et le professionnel de santé qui gagne ainsi, soit un nouveau patient qu’il ne connaissait pas ou peut remplir un « trou » qu’il avait dans son planning.

Mais ClicRDV, devenu désormais un outil commercialisé par les Pages Jaunes (Solocal) n’a pas dit son dernier mot

Proposé dans le cadre d’un Pack Jeune Créateur par Solocal, l’outil offre quasiment le même service pour celui qui effectue la recherche sur les Pages Jaunes : le planning des rendez-vous apparait pour l’internaute qui n’a plus qu’à réserver le créneau qui lui convient.
Lionel Faure, cadre commercial chez Solocal depuis une trentaine d’années, précise d’ailleurs que ce type de fonctionnalités et services fait bien partie de la nouvelle stratégie de l’ex-Pages Jaunes. « Nous proposons à nos clients une gamme élargie de services web ou de référencement pour leur permettre de gagner de nouveaux clients. ClicRDV fait partie de ceux-ci et s’avère très efficace. De très nombreuses requêtes pour trouver un artisan, un professionnel, transitent encore par les Pages Jaunes en France et pouvoir proposer, à 23 heures un créneau de RDV pour le lendemain est un des réflexes qu’ont et doivent désormais avoir les professionnels de santé. »

Capture d’écran d’une recherche Pages jaunes

 

Dans certaines disciplines ou l’urgence peut prévaloir, c’est un véritable atout. Jeune ostéopathe installée à Annecy depuis quelques mois, Hortense Jacquinet a dû elle aussi opérer un choix entre les deux solutions leader du marché. « En tant que jeune praticienne, j’avais trois objectifs et soucis majeurs : offrir à mes patients un cabinet et des conditions d’accueil correspondant à ma vision de mon métier, me faire connaitre et faciliter la prise de rendez-vous ; le tout devant rester compatible avec mes capacités financières ! J’ai sollicité les deux éditeurs et j’ai finalement opté pour ClicRDV, qui fonctionne très bien, est moins onéreux que Doctolib et m’a rassuré sur son efficacité. Je l’ai installé sur mon site web avec l’aide de la personne qui l’avait développé.
Autour de moi, car j’avais fait ma petite enquête, les avis divergent mais à 110 euros le service par mois, Doctolib commence à devenir un peu cher, de l’avis de beaucoup de mes confrères. ClicRdv me permet d’apparaitre bien classée en Pages Jaunes, pour un coût quasiment deux fois moins important. Je me rends disponible tous les jours, y compris le week-end, pour recevoir en consultation quelqu’un qui s’est bloqué le dos ou a besoin d’être reçu en urgence. Dans ces cas, fréquents, les personnes trouvent sur mon site le planning des créneaux de RDV possible ou directement sur le site des Pages Jaunes et je suis informée par SMS qu’un rendez-vous a été pris. C’est exactement ce que les gens attendent et moi également. En six semaines, plus de 35 % des rendez-vous pris sont venus grâce à cette prise de rendez-vous optimisée. Or, dans la région, il y a beaucoup de travailleurs frontaliers et ils reviennent tard de Genève, il faut donc leur proposer des créneaux adaptés à leur mode de vie. Quand on s’installe, il faut penser à tout ceci, tout comme aux places de parking pour que les personnes puissent se garer. J’ai choisi de m’installer au Medic Center d’Annecy, également pour cette raison. »

Généraliste à Paris, le Docteur M. C A…O est également réservée sur les pratiques commerciales et les tarifs désormais élevés de Doctolib. « J’étais cliente de Mon Docteur et en étais satisfaite. Mais petit à petit, le système est devenu de moins en moins souple. Je désirais par exemple conserver la main sur des plages horaires que je réserve à des urgences ou des patients fidèles. Cette option a été supprimée et depuis le rachat de Mon Docteur par Doctolib, j’ai constaté que la qualité de service au client, si je peux m’exprimer ainsi, a bien chuté. Ils ont considérablement augmenté leurs tarifs et la liberté qui nous est laissée sur la gestion de nos plannings est bien moindre »

Tarifs et pratiques de démarchage : Doctolib plus agressif que ClicRDV

ClicRDV s’installe donc en vrai challenger de Doctolib, le deuxième pourvoyeur de rendez-vous s’avérant bien plus efficace et agressif par contre dans sa prise de RDV pour acquérir des clients, lui.  « Le commercial de Doctolib vous appelle souvent, déclare un kiné récemment installé, pour vous indiquer que sur votre ville, il y a plein de personnes qui ne parviennent pas à prendre un rendez-vous. C’est un peu gros comme ficelle, non ? »

Efficacité comparée : ex aequo, léger avantage à Doctolib dans certaines spécialités.
Tarifs : avantage ClicRDV.
Qualité du service client du prestataire vis-à-vis de ses clients : à vous de nous donner votre point de vue d’ici à fin novembre.

Zenchef vs La Fourchette ?

Dans le secteur de la réservation, La Fourchette a désormais un concurrent sérieux, même s’il n’a pas du tout la même taille que l’acteur mondial, Zenchef en l’occurrence.
Co-créée par Xavier Zeitoun, l’entreprise propose à ses clients restaurateurs un logiciel et une plateforme facilitant la réservation et est installée dans une quinzaine de pays. Elle compte en France plus de 4000 restaurateurs abonnés à ses services plutôt très satisfaits.
Selon diverses études, la possibilité de réserver en ligne concernerait et serait utilisée par plus de 58% des clients en restauration (Food Services Vision). Selon la division spécialisée de PwC, l’impact sur les réservations généré par les avis clients 5 (Trip Advisor) et la possibilité de réserver en ligne (via sa business unit La Fourchette) serait évalué à 1,6 milliard en France. (Une étude commandée cependant par TripAdvisor et qui chiffre également à 12 000 les emplois conservés grâce à ces outils)
De l’intérêt de commander les bonnes études lorsqu’on a besoin de démontrer qu’on est utile à l’économie d’un pays où l’on ne s’acquitte pas toujours des mêmes impôts que ses concurrents. Mais ceci ne nous regarde pas, comme aurait dit Thierry Roland.

Par le service test et fact-checking d’En-Contact

NB : Dans le N°113 d’En-Contact, un dossier sur l’importance de la prise de rendez-vous et des avis patients, pour les professionnels de santé. Et une question tout aussi passionnante : ce que font ces acteurs de la prise de rendez-vous des données patients.

 

 

 

 

 

 

La création de compte est nécessaire pour les abonnés des offres Scapin et Warren Buffett

Créer un compte

*
*
*
*
*


Commentaires

Une réponse à “La prise de rendez-vous médicaux, la réservation en ligne au restaurant dope le CA des cabinets médicaux, des restaurants et est promise à un bel avenir”

  1. Personnellement , je suis passé par ces 2 solutions avant d être maintenant sur ZenRDV. Doctolib très bien au début, mais tout plein d autres kinés désormais sur ma ville. Du coup l effet de la notoriété en pâtit. ClicRDV , certes pas cher , mais l appli est franchement assez vieillote.

Laisser un commentaire