b2s « reprend » les centres d’appels de la Fnac

Le 31 mars 2016 par Magazine En-Contact

Les sociétés Fnac direct et Fnac attitude, en charge de la relation client téléphonique sur le site de Gagny (Seine-Saint-Denis) ont été cédées à l’outsourceur b2s, a annoncé la Fnac.
Les 150 salariés de Fnac direct et Fnac attitude auraient appris mercredi 23 mars la cession de leurs sociétés au 24 juin à b2s. La Fnac a confirmé à l’AFP la « reprise de l’activité et de l’ensemble des salariés », qui seront « repris aux mêmes conditions » de salaires et d’ancienneté.
Un porte-parole de l’enseigne non identifié a déclaré à l’AFP que « Dans le cadre de l’essor du e-commerce, la Fnac a pour objectif que la relation client soit au meilleur niveau de qualité possible » et que B2s est un « acteur de référence » dans ce domaine.
L’entreprise b2s, qui compte Edmond de Rothschild parmi ses investisseurs, et qui est dirigée par Maxime Didier, par ailleurs président du SP2C, effectue ainsi une reprise symbolique, pour laquelle plusieurs autres outsourceurs avaient fait acte de candidature.

Abonnez-vous pour accéder aux contenus exclusifs d’En-Contact !

Créer un compte

*
*
*
*
*


Commentaires

6 réponses à “b2s « reprend » les centres d’appels de la Fnac”

  1. L’accord prévois effectivement la reprise de l’activité et des salariés aux mêmes conditions mais pendant 15 mois… et après ?
    Est-ce que ceci ne ressemblerait tout bonnement pas à un PSE déguisé ?

  2. Outre les salariés de la FNAC en danger, c’est une centaines d’auto-entrepreneurs via EODOM qui avait jusqu’ici le contrat des centres d’appels Fnac, et qui faisait appel à ces auto-entrepreneurs qui vont se retrouver sur le carreau.

  3. Combien de licenciements à la clé?
    Et surtout, pour ceux qui restent, quelles conséquences sociales, avec le changement inévitable de convention collective vers le moins-disant social?

  4. Très inquiet de la qualité de l’accueil après cette opération on va encore être traité par plus de Marocains …..!

  5. Bonjour,
    Est-ce que cela veut dire la fin du contrat de la FNAC avec la société de HomeShoring, EODOM ?

Laisser un commentaire