Apple n’en a plus pour longtemps

Le 21 décembre 2017 par Magazine En-Contact

« You can crush us, you can bruise us but… »

Depuis le temps qu’on se fiche de moi parce que je résiste avec mon Blackberry Bold, noir, comme si j’étais un niaiseux… On sait enfin, disons qu’on découvre sans doute possible qu’Apple bride la puissance de ses trucs (iPhones) qu’il fourgue à prix d’or, afin de vous inciter à vous rééquiper.

Blackberry, Clash et les films de Ken Loach, ces trucs de résistant « old school » c’est vraiment l’avenir : quand on en est rendus à distiller de plus en plus de drogue douce, à sevrer ses clients pour qu’ils rachètent une dose et que tout ça semble normal, c’est que ça sent le roussi. Merci Paul Laverty (scénariste de Ken Loach), Michael Shannon (l’interprète de 99 Homes, photo en couverture), Mohamad Rasoulof (réalisateur d’un homme intègre), etc, à vous tous qui semez les cailloux blancs et qui prenez des risques, au risque d’être mis au ban. A Clash, dont l’un des morceaux sera un jour, j’en suis sûr, la bande son de la révolte générale et pacifique, car c’est mieux en musique : The Guns of Brixton. Je vais chercher des enceintes et un ampli assez puissant pour qu’ils entendent ça, à Mountain View, même si l’ampli est à Paris : « You can crush us, you can bruise us, but you’ll have to answer to the guns of brixton ». Un McIntosh pour signifier à Apple que c’est bientôt la fin de la récré, ça aura de la gueule.

La rédaction d’En-Contact

Abonnez-vous pour accéder aux contenus exclusifs d’En-Contact !

Créer un compte

*
*
*
*
*


Commentaires

Laisser un commentaire