J’ai vu l’homme…

Le 24 février 2017 par Magazine En-Contact

Édito n°96 /

Qu’as-tu fait de ta vie, pitance de roi ?
J’ai vu l’homme,
Je n’ai pas vu l’homme comme la mouette,
Vague au ventre, qui file rapide sur la mer indéfinie.
J’ai vu l’homme à la torche faible, ployé et qui cherchait.
Il avait le sérieux de la puce qui saute, mais son saut était rare et réglementé.

Je n’ai pas vu l’homme répandant autour de lui l’heureuse conscience de la vie.
Mais j’ai vu l’homme comme un bon bimoteur de combat, répandant la terreur et les maux atroces.
Il avait, quand je le connus, à peu près cent mille ans et faisait facilement le tour de la terre.
Il n’avait pas encore appris à être bon voisin.

Henri Michaux, Exorcismes-Ecce Homo

 

Le spectacle du monde inspirait à Henri Michaux, poète, grand voyageur, des poèmes beaux et tragiques (voir ci-après). Mais on peut, il faut, prendre le temps aussi d’aller rencontrer et distinguer ceux qui essaient partout de faire avancer le schmilblick*.
C’est plus que jamais l’ambition d’En-Contact, merci à ceux que nous aident dans cette aventure. A Edouard, mon fils, pour ses photos et sa patience. A l’équipe qui a achevé ce nouvel opus, encore une fois, dans des conditions rocambolesques.

 


Nicolas Chabanne,
hurluberlu qui s’est mis en tête de vendre la première brique de lait dont le prix varie en fonction du cahier des charges établi par le consommateur. Vous désirez payer cette brique de lait plus cher que son prix de base (68cts) sous réserve que le producteur de lait soit mieux rémunéré ? C’est possible. Quatre millions de briques de lait vendus, sans agence de publicité, sans étude marketing, avec la seule conviction que le client est prêt et disposé à prendre le pouvoir, Nicolas Chabanne a encore frappé. Peut-être aussi parce qu’il dispose d’une arme fatale : la sincérité de sa démarche. (voir article)

Julien Mondhard, l’expérience client est devenu le nouveau motto, le graal. Aller vérifier, avec un réseau d’indépendants de plus de 10 000 enquêteurs, qu’elle est effectivement délivrée, en magasins, dans toute l’Europe, c’est le métier de Smice fondée par Julien Monhard, ce qu’on appelle le mystery shopping. Dans notre dossier du mois, partez à la rencontre de ceux qui changent la face du service et de l’expérience client en France. (voir article)

Theo Lawrence and the Hearts, l’orgue hammond, la slide guitare et la voix éraillée de The Lawrence et de son groupe vont bientôt, j’espère, inonder les ondes après avoir été relayés par quelques-unes déjà. Notre Mississippi à nous, c’est Gentilly, où le groupe est né. (voir article)

 

 

Manuel Jacquinet,
Édito rédigé en février 2017

* objet imaginaire créé par Pierre Dac dans les années 50. L’objet ne sert absolument à rien et peut donc servir à tout, selon son concepteur.

Abonnez-vous pour accéder aux contenus exclusifs d’En-Contact !

Créer un compte

*
*
*
*
*


Commentaires

Laisser un commentaire