Y aura pas cours aujourd’hui : Glenn Frey est mort

Le 19 janvier 2016 par Magazine En-Contact

Bob Seeger, Carole King… ils vont être nombreux dans les prochaines heures, à tenter de trouver les mots justes après le grand départ de l’une des âmes des Eagles.
Je me rappelle la scène du concert acoustique donné lors de leur retour dans les années 2000 : dans le groupe de ces ex-musiciens de studio devenus les stars qu’on connaît, une voix s’élève qui dit, en écoutant l’orchestre symphonique qui les accompagne pour ce concert : « je t’avais demandé des musiciens qui aient une âme et… ils jouent comme des blancs ».
C’était peut-être un peu dur, ce qui l’est encore plus, c’est d’être né dans les années 60 et donc d’avoir été bercé par des slows aussi atomiques que Hotel California ou Kings Of Hollywood.
A l’époque, Bernard Lenoir sur « Feedback » (une émission célèbre de radio) pouvait faire la semaine entière sur la sortie du dernier album (il était noir) des Eagles : avec mon pote Alain Germain, on écoutait ça pendant les cours de physique…
On est forcément heureux d’avoir connu ça, et dans le même temps on peut… ne pas s’en remettre.
Y aura pas cours aujourd’hui, Glenn Frey est mort.

Manuel Jacquinet

Abonnez-vous pour accéder aux contenus exclusifs d’En-Contact !

Créer un compte

*
*
*
*
*


Commentaires

Laisser un commentaire