La Vicomtesse d’Eristal n’a pas reçu son balai mécanique

Le 31 janvier 2018 par Magazine En-Contact

(« après l’heure, c’est plus l’heure », la carte de vœux d’En-Contact et des éditions Malpaso)

L’important, en amour, dans les affaires ou quand on fait du trading de bitcoin, de « datas » ou de lasagnes avariées (de viandes pour fabriquer des lasagnes avariées mais pas chères) c’est d’être en avance. Pas trop en retard, c’est déjà pas mal, aussi est-il encore temps devous adresser nos vœux pour 2018, accompagnés de quelques suggestions, voire même des cadeaux ?
Livrez à l’heure, ça enchante les clients, depuis longtemps. Jean Anouilh l’écrivait déjà, qui commença sa carrière au services réclamations des Magasins du Louvre et a raconté ceci dans un livre hilarant.
Baissez les prix, un peu, pas trop, sauf à créer des émeutes comme on l’a constaté ces derniers jours avec les produits Pampers et Nutella. La création de trafic en magasin ? Ce n’est donc pas si compliqué mais il faut repasser, là aussi par la case Bibliothèque et peut-être offrir Le savoir vivre du XXIe siècle, de Nadine de Rothschild, éditions Robert Laffont.
Prenez soin de vos proches, encore plus d’elle ou de lui, d’eux (votre femme, votre fils… vos clients, votre poisson rouge…)  « It will pay you in time » comme le dit JJ Cale dans « The Sensitive Kind »…
Mais il y a une chose, une dernière, à vous qui nous êtes chers, et qu’on vous souhaite absolument de vivre cette année (avec nous* peut-être) c’est d’aller au ballet, d’avoir la chance d’aller voir Crystal Pite au Palais Garnier. Enchantement garanti, mais pas les places qui s’arrachent.

Bonne année 2018 !

*Les 2 prochains abonnés au magazine En-Contact seront invités avec la rédaction du magazine.

Abonnez-vous pour accéder aux contenus exclusifs d’En-Contact !

Créer un compte

*
*
*
*
*


Commentaires

Laisser un commentaire