Vente additionnelle ou new biz ? Les Ideal du Gazeau dans cette course de trot s’appellent : Dolmen, Manifone, Notify et VIPP…

Le 9 octobre 2018 par Magazine En-Contact

En période de consommation atone, marques et prestataires de service déploient leur arsenal de techniques ou promotions pour intéresser, séduire, vendre et créer du trafic en magasin ou en ligne. La RGPD ayant complexifié l’environnement, la conquête de nouveaux clients, de new biz s’apparentent à une course de trot à Longchamp dans laquelle vous partiriez, opposé à Ideal du Gazeau*, mais  sur un sulky à une roue . En clair, ça s’annonce compliqué ; mais quelques habiles prestataires ou opérateurs peuvent vous aider. Découvrez dans le prochain numéro (n°107, parution décembre) d’En-Contact, un reportage sur ces spécialistes : les agences de télémarketing spécialisées, prestataires de mid-market (Satel, Europhone, Convers, H2A…), les agences marketing ou éditeurs tels que Notify et Dolmen. Mais parfois, c’est simplement un très bon argumentaire téléphonique qui peut faire la différence ou la mise en place d’un bouton pour engager la conversation an bon endroit du site web. Snapcall s’est fait une spécialité de ce métier, tandis que l’éditeur Dolmen propose à ses clients de la grande distribution de créer du trafic dans leurs supermarchés : « Si vous avez des bases de clients bien renseignées, notamment en téléphone mobile et opt-in (les abonnés ont déclaré leur accord pour recevoir des campagnes et sollicitations commerciales), et proposez le carburant à prix coûtant pendant une laps de temps réduit, vous pourrez constater l’efficacité de campagnes SMS avec ce type de promesse. Le client vient pour faire le plein et en profite pour faire ses courses. », déclare David Godest, le patron de Dolmen.
Des hypermarchés tels qu’Auchan ou des centre commerciaux utilisent avec profit la solution développée par l’entreprise basée à proximité de Rennes.
Au Cameroun, le génie de Charles-Emmanuel Berc est d’avoir imaginé répondre aux clients quand plus personne ne le fait : la nuit ou sur des canaux nouveaux et largement adoptés tel le chat. A Nice, au sein du centre d’appel Convers Télémarketing, on emploie notamment et depuis longtemps des seniors, ils sont plus assidus et commettent moins de fautes d’orthographe dans leurs mails. C’est à lire dans le numéro 107.

Découvrez notre article Aux USA, du goudron et des plumes pour les adeptes du télémarketing sauvage (harcèlement téléphonique)

*Grand trotteur des années 80 qui a écœuré ses concurrents.

Abonnez-vous pour accéder aux contenus exclusifs d’En-Contact !

Créer un compte

*
*
*
*
*


Commentaires

Laisser un commentaire