Un job d’été, bien payé, en Irlande… quand il n’y pleut pas ? National Pen cherche des télévendeurs francophones

Le 13 mai 2016 par Magazine En-Contact

Job National PenNos lecteurs le savent, de grandes carrières dans le secteur de la relation client – « mais-pas-que » ! – ont commencé par un job d’été dans un centre d’appels, au service d’assistance d’un assureur, ou en télévente.
Soyons clairs : aujourd’hui, ce type d’opportunités s’est largement raréfiée en France – mais le Maroc ou la Tunisie n’en ont pas l’exclusivité pour autant. Et surtout, en Europe, au fond, tout est simple. Alors un job de télévendeur en Irlande, (plutôt bien) payé en euros, ouvert à tous, c’est quand même un bon plan.
Ce job existe, et l’enseigne National Pen le propose actuellement aux Français avec force annonces dans la presse quotidienne française. Dans le détail, ce sont pas moins de 200 postes de télévendeurs francophones qui sont ouverts, en CDD de début Août à fin Décembre, ou en CDI.
La mission consiste à vendre des objets promotionnels, exclusivement aux entreprises, sur la base de contacts préexistants et donc à des prospects qualifiés – pas d’ « appels à froid » angoissants.
Le plateau n’est pas à Dublin, mais pas au milieu de nulle part non plus, dans une ville de près de 40 000 habitants, universitaire, avec son club de foot et son club de rugby, située juste avant la frontière avec l’Irlande du Nord, à 1 heure de la capitale et 45 minutes de l’aéroport – on croit comprendre qu’il s’agit de Dundalk.
L’employeur est bien National Pen, et pas un de ses prestataires.
Pour 39,5 heures par semaine, de 8h à 16h30, les salaires de base dépassent légèrement les 20 000 euros par an, et avec les commissions, régulièrement les 30 000.
Les profils recherchés mettent plus l’accent sur la personnalité que sur l’expérience en vente, même si cette dernière est appréciée.
Une trentaine de Français sont déjà sur place, et les équipes sont réellement internationales, avec des recrutement de télévendeurs parlant plusieurs langues européennes comme l’allemand, mais aussi asiatiques comme le chinois ou le japonais !
Alors, si les lecteurs intéressés peuvent se rendre à Paris (ce qui est moins loin que l’Irlande), des entretiens y seront organisés les 23, 24 et 25 mai… Mais ils ne seront ouverts qu’aux candidats préselectionnés, qui auront envoyé leur cv à irjobs@pens.com avant le 20 mai, et qui auront passé avec succès un petit test de recrutement… écrit. Après, promis, il y a l’entretien et rien d’autre.
Alors, foot ou rugby ? Guinness ou Murphy’s ?

Abonnez-vous pour accéder aux contenus exclusifs d’En-Contact !

Créer un compte

*
*
*
*
*


Commentaires

Laisser un commentaire