Solutions 30 : et si Carson Block, le patron de Muddy Waters Research, avait le nez creux ?

Le 14 décembre 2020 par Magazine En-Contact

L’installation de compteurs connectés Linky et Gazpar, complexe et fortement consommatrice de personnels de terrain, poseurs, peut-elle générer des marges importantes chez Solutions 30 et pas chez Scopelec, Constructel, Fayat, etc. ses concurrents ? Anne Méaux et son équipe chez Image 7 vont probablement devoir recourir à la TI 30, la célèbre calculatrice de Texas Instruments*, pour aider Solutions 30 à s’expliquer.

Appelée à la rescousse ce week-end par Solutions 30, pour gérer la crise de communication et son impact boursier comme elle l’a été pour défendre les intérêts des managers de BVA, Image 7 risque d’avoir bien du travail : les chiffres, faits, témoignages de salariés ou d’ex-managers du groupe Solutions 30, qui déploie des compteurs Linky (pour le compte d’Enedis), assure des installations de la fibre (pour le compte de clients tel que Bouygues Télécom, notamment) ou du relevé de compteurs de Gaz (pour Engie), assure du service client ou des opérations de BPO pour le compte de HP (Hewlett Packard), convergent tous : l’entreprise ne semble transparente ni dans ses pratiques sociales, ni dans ses performances opérationnelles. Quelle martingale a-t-elle trouvé, si celle-ci existe, pour générer un tel Ebitda, sur un marché très concurrentiel ?

Le contexte

Les doutes, et désormais des accusations, commencent à s’accumuler sur l’entreprise dirigée par Gianbeppi Fortis et qui a intégré le SBF 120 en septembre 2020. Un rapport anonyme-diffusé depuis le Royaume Uni évoque des chiffres falsifiés et des rapports avec des financiers qui auraient été liés à la Mafia -a provoqué une suspension de la cotation sur Euronext. Image 7, l’agence appelée ce week-end à la rescousse pour gérer la crise liée à ces révélations et à leur impact sur le cours de Bourse et la suspension de la cotation, pourra-t-elle canaliser ou mettre un tapis sur ce qui remonte du terrain et des salariés, en poste ou anciens ? Jusque-là, la deuxième agence de communication employée par le groupe (Edifice communication) s’est contentée d’adresser aux médias des communiqués de presse sur lesquels aucune précision n’a jamais pu être obtenue.

4 questions simples

D’où proviennent l’ebitda et la rentabilité, significatifs, qui ont permis à Solutions 30 de parvenir à être valorisée 1,5 milliards et d’intégrer le SBF 120, en septembre de cette année ?
« Notre plus grand marché est celui conclu avec Enedis. Il est déclinant et nous sommes payés de 28 euros à 60 euros le compteur Linky installé. La pression mise sur les quotas d’installation, afin que nous installions idéalement plus de 14 compteurs par jour et par collaborateur, a provoqué des accidents de travail assez graves. Les heures de déplacement pour se rendre sur les lieux de pose ne sont pas comptabilisées dans les heures de travail effectifs. Mais, même avec ces techniques, qui permettent d’optimiser la marge, nous nous demandons depuis longtemps ce qui peut générer une telle croissance de chiffre d’affaires et d’Ebitda », indiquent des opérationnels expérimentés qui ont piloté ou pilotent les équipes de poseurs, au sein du groupe. « De nombreux directeurs financiers ou opérationnels ont quitté l’entreprise et surtout ceux qui nous semblaient rigoureux ». Des contrats ont été signés, sur des marchés nouveaux, notamment grâce à l’acquisition et la consolidation de l’entreprise CPCP, mais le niveau tarifaire proposé a été l’objet de désaccords importants, en interne, entre ceux qui ont étudié les conditions de réalisations nécessaires pour assurer les prestations et les cadres qui étaient chargés de remettre l’offre tarifaire. L’entreprise a-t-elle été tentée, dans une course en avant, de proposer des tarifs et conditions de prestations lui permettant de gagner des marchés mais incompatibles avec les promesses de rentabilité annoncées aux marchés financiers ?

Quels sont les clients et la rentabilité de la division centres d’appels ?

L’entreprise possède une division centres de contacts, riche selon les informations transmises par la direction, de 1200 postes de travail. Si les centres de contacts peuvent être utilisés pour caler les rendez-vous (en appels sortants) ou assurer du service client, pour quelles autres entreprises travaille-t-elle ? Le directeur commercial de cette division, sollicité à plusieurs reprises par notre magazine, n’a jamais répondu précisément à aucune question sur son organisation opérationnelle.

Pourquoi les salariés et sous-traitants sont-ils unanimes, sur les réseaux sociaux ?

30 août 2019 : « Société à éviter comme la peste. En tant que technicien sous-traitant, les prix des prestations ne sont jamais respectés hors qu’il y a un prix de base pour chaque type de prestation mais bizarrement sur le récapitulatif mensuel les prix payer par solutions 30 sont toujours inférieur à leur tarif annoncé. De plus, il surgonfle les factures à leurs clients pour des interventions que tu effectue en incluant des prestations complémentaire que tu n’as pas effectué mais toi tu ne prends pas 1 euro de plus et comme je l’ai précisé plus haut il se permette même de payé à leur guise. Des responsable qui t’avoue clairement qu’on te vole de l’argent et que si tu n’es pas content tu n’as qu’à aller voir ailleurs, le call center rempli d’incompétent (il doit y avoir 2 VRAI professionnel pour 30 personnes) et j’en passe des belles et des pas mûre. Donc à moins que tu ne sois prêt à te faire escroqué pour prendre un peu d’expérience sur ton CV et aller trouver une place dans une autre boite qui respecte ceux qui leur mette le pain sur la table ne t’arrête pas chez SOLUTIONS30 et les 40 voleurs »
28 octobre 2019 : « Pire travail. Vous aimez être un chien ? Avoir un soucis sur le terrain et ce faire remballer par son cher d’équipe car il est au PMU ? Alors cette boite est pour vous ! C’est un travail magnifique ou pour avoir des primes il faut ne pas ce mettre en sécurité, et bien oui, pour aller vite pas le temps de ce mettre en EPI. Bref boite à éviter : travail stressant et sans organisation. Vous vire facilement »
31 août 2019 : « Abo-minable. Entreprise œuvrant pour le mal-être de ses salariés et de ses sous-traitants. Se croit au-dessus des lois : respect du code du travail=0. Droit à la déconnexion=inconnu. Pression en continu. Et ne parlons pas des horaires. Si vous n’avez pas de vie cette entreprise est faite pour vous. Sinon fuyez »
18 juillet 2019 : « Solutions 30 Gard. (…) aussi tot arrivé les conducteurs et chef de chantier se la coule douce pendant que les tech font le job des autres aucune heure supplémentaire payé… »
9 juillet 2019 : « Manque de loyauté. (…) faire finir une gestionnaire de paie junior à 22H30 à Saint Denis et ne pas la proposer de lui payer un uber ou la raccompagner. Manque de loyauté, manque de sincérité et faudrait revoir la culture d’entreprise comme par exemple l’intégration des salariés. Ah oui j’ai oublié pas de DRESS CODE c’est le ghetto dans le service paie. »

NB : Ces avis sont les derniers publiés sur la plateforme Indeed, dans l’onglet : avis des salariés. Les fautes d’orthographe ou de syntaxe n’ont pas été corrigées.

La question complémentaire

Qu’est-ce qu’un Ebitda ajusté, décrit dans les prospectus comme un Ebitda après opérations de relation clientèle ?

Le point de vue d’un expert du marché :

« La clé, sur ce marché du field management est de faire que les poseurs, de fibre, de compteurs, etc, aient des plannings de prestation optimisés ; il faut donc planifier au mieux leurs activités, idéalement qu’ils soient polyvalents, afin d’être en capacité d’assurer différents types de prestations, et que leur motivation à tenir les délais et à assurer une qualité réelle soit forte. Le modèle social qui consiste à faire intervenir un mix de salariés et d’auto-entrepreneurs ou indépendants, et à assurer, comme Solutions 30, presque 50000 actes par jour, est le bon. Mais son exécution est complexe. Au Maroc, ils font travailler des centaines de personnes dans différents centres d’appels pour la planification de ces opérations. Leur relais de croissance sont en Angleterre, par exemple, avec seulement 2 millions de fibres posées, dans un pays plus peuplé que la France, ou en Allemagne. Ils sont smart et respectueux de leurs engagements mais, dans le passé, ça n’a pas toujours été le cas. »

A savoir

Solutions 30 est une société cotée en Bourse, sur Euronext, dont le siège social est au Luxembourg et qui emploie plus de 8 000 collaborateurs dont 5 000 salariés et 3 000 sous-traitants. Elle est dirigée par un de ses co-fondateurs, Gianbeppi Fortis, est présentée comme une licorne. Sollicités par nos soins, les cadres dirigeants de l’entreprise dont le DGA, Franck d’Aloia, n’ont pas désiré répondre à nos questions, à ce stade. Elle a déposé une plainte pénale auprès de l’AMF pour rapport mensonger et diffusion de fausses informations.
Muddy Waters Research, le fonds américain, a posé des questions précises à la direction de Solutions 30, suite à ce rapport anonyme et joue l’action à la baisse depuis de longs mois.

Par Manuel Jacquinet

*adorée et plébiscitée par des candidats au bac et autres étudiants pendant longtemps, la Texas Instrument 30, TI 30 a marqué par sa simplicité et ses fonctions magiques.

 

 

La création de compte est nécessaire pour les abonnés des offres Scapin et Warren Buffett

Créer un compte

*
*
*
*
*


Commentaires

Laisser un commentaire