Quand les « people » se lâchent au téléphone

Le 13 juillet 2016 par Magazine En-Contact

Les « people » ne sont par seulement victimes de harcèlement de la part de leur fans.
Parfois, ce sont les célébrités elles-mêmes qui se rendent coupables de harcèlement téléphonique et en répondent devant la justice…

On peut animer une émission à succès qui s’appelle « Touche pas à mon poste », et se mettre à beaucoup toucher à son poste… téléphonique quand on voit rouge. Cyril Hanouna, nouvelle star du PAF (le fameux paysage audiovisuel français) avec l’émission qu’il anime sur D8, a fait la une du Canard Enchaîné pour une histoire dont il se serait, pour une fois, bien passé. Julien Cazarre, chroniqueur sur une chaîne sœur de D8, Canal + Sport avait eu la mauvaise idée de dire dans le magazine France Football qu’il n’avait aucune envie d’intervenir dans Touche pas à mon Sport, l’autre émission d’Hanouna, parce que son travail n’était « pas du tout sa came », qu’il avait «besoin de bosser avec des gens  (qu’il) admire un peu » et que pour lui, concernant les deux acolytes du présentateur, « Gilles Verdez, c’est un peu le dîner de cons, et Enora Malagré la vulgarité poussée à l’extrême ».

« On sait où t’habites »

Cyril Hanouna a littéralement harcelé Julien Cazarre de coups de fils et de SMS menaçants. Tout le répertoire du caïd de banlieue y est passé, du « on sait où t’habites » au « tu ne sais pas qui on connaît » en passant par le « on va venir te voir », avec toute une série d’insultes plus ou moins créatives. Julien Cazarre a fini par porter plainte pour « menace de violences physiques ». Il aura fallu l’intervention de la direction générale du groupe Canal + pour amener les deux collègues à se parler et pour faire classer la plainte. Un autre collaborateur du groupe, Arnaud Ramsay, consultant occasionnel sur i-Télé, a eu droit au même traitement de la part de l’animateur star… simplement pour avoir partagé sur Twitter un article évoquant cette affaire. Lui aussi, Hanouna le menaçait par téléphone de « venir le défoncer ». Les informations sur les éventuelles suites judiciaires qui ont été données à cette nouvelle affaire sont contradictoires…

Actrices et figurants, en France et en Amérique

Cyril Hanouna n’est pas la seule personnalité médiatique à s’en prendre à ses collègues par téléphone. En 2014, un des acteurs de l’émission télévisée « Fort Boyard », Yves Marchesseau, plus connu sous le nom de « La Boule », a été condamné à une peine de six mois de prison avec sursis et deux ans de mise à l’épreuve de pour « appels téléphoniques malveillants réitérés ». Une de ses amies, dont il s’était amouraché, aurait reçu plus de 500 coups de téléphone à n’importe quelle heure du jour et de la nuit, en moins d’un mois, au point d’avoir changé de numéro.

En Amérique du Nord, l’actrice québécoise Geneviève Sabourin a elle aussi été reconnue coupable de harcèlement envers l’acteur étatsunien Alec Baldwin, suite à une aventure dont elle attendait un peu plus. Condamnée à six mois de prison, elle s’était rendue coupable non seulement de centaines d’appels menaçants mais aussi d’intrusions dans l’immeuble où résidait l’acteur.

Charles Henri Fondras

Abonnez-vous pour accéder aux contenus exclusifs d’En-Contact !

Créer un compte

*
*
*
*
*


Commentaires

Laisser un commentaire