Plus de 70 170 détenus en France se plaignent du manque d’attentions et de la propreté des toilettes. Un détenu dans 1 prison japonaise et le monde s’affole…

Le 27 novembre 2018 par Magazine En-Contact

Il s’appelle Carlos Ghosn -comme un autre Carlos- mais il faisait jusque-là dans les voitures pas dans les attentats. Son séjour non prévu et organisé dans une prison japonaise, à la suite de son arrestation au Japon a permis à tous les citoyens français de découvrir l’horreur d’un séjour en geôle. Ce qu’on a donc appris cette semaine sur la différence de culture du service au client entre l’archipel et la douce France : l’avocat au Japon est absent des auditions chez le juge et c’est le procureur qui vous présente les faits qui vous sont reprochés. Aucun mail ni appel n’est autorisé au prévenu, c’est la police qui se charge de contacter votre famille et votre avocat. En cas de visite de ceux-ci, les conversations se tiennent en japonais et en présence d’un policier. La durée de la garde à vue est de 22 jours.
Ludovic Nodier, fondateur de Viseo Conseil, de l’Election du Service Client de l’Année, a renoncé à créer donc une catégorie « centre de détention » pour sa prochaine édition. « Les durées de traitement des e-mails et le nombre d’appels autorisé sont trop différents. Nous irions au-devant de possibles contestations… » 🙂

Par la rédaction d’En-Contact

Abonnez-vous pour accéder aux contenus exclusifs d’En-Contact !

Créer un compte

*
*
*
*
*


Commentaires

Laisser un commentaire