La Grande Épicerie Paris Rive Droite passera-t-elle l’hiver ?

Le 31 octobre 2019 par Magazine En-Contact

Deux ans après son ouverture et qu’elle a traversé la Seine, la Grande Épicerie Paris Rive Droite résistera-t-elle à l’hiver, une saison qui serait plus rigoureuse rive droite que rive gauche ? Ce temple de la consommation alimentaire sélective et du luxe, filiale du groupe LVMH, cherche encore son point équilibre et le bon positionnement. Sera t’il fermé au terme de sa deuxième année d’exploitation ou verra-t’il son format re-configuré comme l’indiquent différentes sources ? 

Tandis que le pôle grand magasin de LVMH a connu une croissance de 8% sur la dernière année (2018), les rayons femme et luxe tirant la croissance, le magasin Grande Épicerie Rive Droite, qui a ouvert en novembre 2017 rue de Passy, en lieu et place de Franck et Fils, fait l’objet de nombreuses informations contradictoires dans le quartier. Le dirigeant du Bon Marché, Patrice Wagner, dont la Grande Épicerie est une division, indiquait voici quelques mois que le CA de cette déclinaison de l’enseigne prestigieuse du 7ème arrondissement se situait en deçà des prévisions initiales.
L’offre alimentaire, nombreuse dans un quartier qui compte également un Carrefour à Auteuil, et le souci de maitrise de ses dépenses par une clientèle locale avisée et bien informée sont les explications avancées pour justifier cet écart. Il indiquait également qu’un point d’équilibre était visé dans les 5 ans. L’enseigne occupe actuellement plus de 2800 mètres carrés sur 4 niveaux, emploie environ 190 personnes ; deux entrées permettent d’y accéder : rue de Passy et Avenue Paul Doumer.  » L’accueil y est soigné, les files d’attente jamais longues et le personnel aux petits soins, remarquent des clients que les promotions quotidiennes en fin de semaine n’ont pas ramenés en très grand nombre. Mais les prix demeurent élevés et quelques détails  peu efficaces: prendre un escalator avec un caddie n’est pas ce qu’il y a de plus simple ». Les habitants des quartiers de la Muette, de Victor Hugo qui regorgent par ailleurs de supérettes, de boulangeries-pâtisseries, boucheries de qualité (Pierre Hermé n’est pas loin, au 58 avenue Paul Doumer, et le boucher le Bourdonnec au 172 avenue Victor Hugo) seront-ils plus nombreux lors des fêtes de fin d’année à pénétrer dans LEUR grande Epicerie ?

Sollicité par nos soins, Le Bon Marché a démenti tout projet de fermeture et indique au contraire qu’il fêtera prochainement ses deux ans d’installation dans le quartier avec un point d’orgue, le mercredi 6 novembre. Plus de nouvelles à suivre donc.

Une déclinaison en petit format est ouverte depuis quelques semaines pour la Grande Épicerie, à Saint-Lazare : La Petite Grande Épicerie.

Par la rédaction d’En-Contact

Voir notre reportage sur les confitures de la Maison Perrotte.

La création de compte est nécessaire pour les abonnés des offres Scapin et Warren Buffett

Créer un compte

*
*
*
*
*


Commentaires

Laisser un commentaire