La commande vocale de produits BIO, nouvelle priorité d’Alexandre Bompard ? 

Le 3 novembre 2020 par Magazine En-Contact

En parvenant à rafler, à la barre du Tribunal de commerce, l’enseigne Bio C Bon, face aux époux Zouari ( Picard, Franprix ) le Pdg de Carrefour fait une bonne affaire. S’il parvient à réellement développer la commande vocale, comme son partenariat avec Google le permet, ce sera un coup gagnant. Voice Commerce et produits Bio, deux tendances de fond auxquelles le confinement donne un réel essor.

« Ok Google, je voudrais commander du Nutella. Et des masques. Tu me conseilles de faire mes courses chez Lidl ou Carrefour ? » C’est désormais possible en parlant simplement à mon smartphone.
L’offensive de communication a été massive avant l’été, de la part de Carrefour et Google en France, qui présentaient leur nouvelle expérience de e-commerce de courses alimentaires à la voix comme la « première initiative au monde à mettre à la disposition de ses clients le nouveau service de courses à la voix intégré de l’Assistant Google ». Dans les faits, peut-être parce que le distributeur français avait besoin de faire oublier les performances très relatives de son site marchand (en matière d’accessibilité notamment et de planification des rendez-vous de livraison pendant la période de confinement) on notera que la déclaration enjolive un peu la réalité : Walmart propose à ses clients américains le même système aux USA depuis un an tandis qu’en Inde, la filiale locale de Walmart, Flipkart a présenté, le 12 juin, une fonctionnalité similaire qui permet à des consommateurs indiens de com- mander leur épicerie avec une simple conversation. Ces innovations et nouveaux services reposent sur la combinaison de 3 technologies : la reconnaissance vocale, l’identification de l’appelant, la compréhension du langage naturel et la traduction automatique et enfin, pour ce qui est de l’Inde ou de pays où de nombreux dialectes existent, la translittération (la capacité à transposer l’écriture d’un texte ou d’un mot dans un autre système d’écriture).
Comment fonctionne l’assistant vocal déployé par Carrefour et Google ? L’Assistant, auquel l’utilisateur peut dicter sa liste de courses en utilisant des mots courants (ex : beurre, lait, fromage), est connecté à l’inventaire e-commerce de Carrefour et peut ainsi traduire cette liste en un panier de produits disponibles à la vente sur carrefour.fr. Cette traduction se fait de façon personnalisée : les références précises proposées par l’Assistant dans le panier reflètent la meilleure compréhension qu’il a des préférences produits de l’utilisateur, tout en laissant à celui-ci la possibilité de supprimer, modifier ou compléter ces produits à sa guise ; une fois qu’il a validé son panier dans l’Assistant, le client bascule dans l’univers e-commerce de Carre- four pour finaliser sa commande, confirmer son créneau et son mode de livraison (drive, drive piéton ou livraison à domicile), effectuer son paiement et faire jouer ses éventuels avantages Fidélité. La liste de courses partagée : la liste peut être partagée à tout moment par le client et les personnes de son choix, comme les membres de sa famille par exemple, peuvent ainsi y ajouter leurs souhaits. La présentation de cette nouvelle fonctionnalité a été faite conjointement par Amélie Oudéa-Castéra (Carrefour) et François Loviton (Google). On a,  depuis cette annonce, peu de retours sur son succès.

La création de compte est nécessaire pour les abonnés des offres Scapin et Warren Buffett

Créer un compte

*
*
*
*
*


Commentaires

Une réponse à “La commande vocale de produits BIO, nouvelle priorité d’Alexandre Bompard ? ”

  1. Mais pour de vrai quelqu’un a, un jour, dicté sa liste de courses à son assistant vocal ? A part dans les vidéos des pubs avant Noël pour ces attrapes-poussières encombrants et complètement idiots ?

Laisser un commentaire