Le Bon Coin « délocalise » partiellement son service Client dans le Doubs…

Le 14 mars 2019 par Magazine En-Contact

Chez 2 bons samaritains qui ont créé : VIPP & PHILIPPE. Sous cet acronyme, qui rappelle Hall & Oates (*), 2 serial entrepreneurs du Service Client et de la connectique automobile, bien décidés à créer un « Station F » au pays du comté.

Ceux qui connaissent bien Charles-Emmanuel Berc, le patron du groupe VIPP, ne seront pas étonnés pas plus que ne le seront les salariés du groupe Delfingen, une entreprise leader mondial dans son secteur des équipements pour l’automobile, créée par Bernard Streit. Les deux partagent une forte culture du pay-back, une conviction que l’humain est soluble dans le capitalisme. Leur rencontre n’est donc pas le fruit du hasard ; elle s’est concrétisée récemment à Anteuil, dans le Doubs, sous la forme d’un nouveau projet : un centre d’appels qui emploie des travailleurs handicapés de la région, formés au métier de téléconseiller et de modérateur. Il est donc exploité sous la forme d’une entreprise solidaire d’action sociale, et emploie déjà une vingtaine de salariés. Le premier client de cette plate-forme qui concilie ruralité et handicap s’appelle Le Bon Coin, un groupe que connaît bien Charles-Emmanuel Berc puisqu’il a monté l’un des premiers centres d’appels opérant pour le site de petites annonces. C’était il y a longtemps, en Saône et Loire. Découvrez le détail de cette aventure et l’inauguration du site, grâce au récit qu’en a fait le journal local L’Est Républicain.

« Si mon frère aîné Philippe n’avait pas été handicapé, je n’aurais jamais été entrepreneur », lance Bernard Streit face à l’assemblée d’élus et de partenaires venus assister à l’inauguration de Vipp & Philippe. Après avoir présidé pendant 35 ans l’entreprise familiale Delfingen (leader mondial des protections de réseaux embarqués dans l’automobile, 2500 salariés répartis sur 34 sites dans le monde) dont il a transmis les rênes à son fils Gérald en juin dernier, le jeune retraité a décidé de se lancer dans une nouvelle aventure. Tournée cette fois non plus vers l’automobile mais vers l’action sociale et solidaire.

Bernard Streit et Charles-Emmanuel Berc  – © Eric Laurent

 

D’où la création de Vipp & Philippe, plateforme de télé-conseils (mail et téléphone) qui depuis la mi-janvier traite 40 % des relations clients du site Le Bon Coin, le tout au cœur du village d’Anteuil, près de Clerval, entre Besançon et Montbéliard. Avec un premier groupe de 13 salariés (6 hommes et 7 femmes), la plupart reconnus comme travailleurs handicapés. « L’idée était de faire quelque chose pour les personnes en situation de handicap, et c’est après notre rencontre en mai dernier avec Charles-Emmanuel Berc, du groupe Vipp dédié à la relation client multicanal, en voyant que nous avions des valeurs humaines très proches, que ce projet innovant conciliant ruralité et handicap a pris forme. » Labellisée « entreprise solidaire d’action sociale », celle-ci bénéficie d’une prise en charge par l’Etat du coût salarial à hauteur de 80 % du Smic brut. (…)

« L’idée est de permettre par exemple à un charpentier tombé d’un toit qui ne peut plus travailler dans ce domaine de se former à un nouveau métier à la sortie de son centre de soins », indique Magali Postif. Responsable du recrutement et de la formation, elle envisage d’avoir 50 % de ses salariés en CDEI et 50 % en contrat de formation… Et de détailler les quatre axes autour desquels Action Philippe Streit, la structure destinée à soutenir le projet Vipp & Philippe, va se déployer. (…)
Le projet s’avère global, selon Philippe Streit qui a pensé à tous les éléments logistiques permettant la reconversion, le logement et le transport de ses futurs salariés handicapés :
Nous travaillons avec la Communauté de communes des deux Vallées vertes pour proposer à nos salariés handicapés des logements adaptés, avec un système de navettes gratuites pour venir travailler depuis Rougemont, le pays de Clerval, Anteuil, L’Isle-sur-le-Doubs et Arcey.  (…)
Le bâtiment de 5 000 m² mis à disposition de Vipp & Philippe par Delfingen va bientôt abriter d’une part un centre médico-sportif, avec médecin, kinés, équipements et salle de sport, et d’autre part une salle de spectacle de 300 places, le tout devant également bénéficier à terme à l’ensemble de la population.
Bref, tout a été conçu et réfléchi afin de constituer un véritable tremplin et permettre de se requinquer, physiquement comme moralement. « Pour faire de chaque personne porteuse d’un handicap, un contribuable ».

Extraits de l’article de Pierre Laurent, journaliste de l’Est Républicain, 12 mars 2019.

A Anteuil est peut-être en train de naître un « Station F » de la Relation Client, un incubateur du traitement des e-mails où les startupper sont tous travailleurs handicapés. 150 emplois sont visés à terme par Hall & Oates, pardon par Bernard (Streit) + Charles-Emmanuel (Berc) et Antoine Jouteau (DG du Bon Coin). Bien évidemment, Le Bon Coin n’a pas vocation a être le seul client de la plate-forme téléphonique et multi-canal.

Pour aller plus loin :

• Regardez le reportage consacré à cette initiative par France 3 Région Bourgogne Franche-Comté
• Pour plus d’informations : vipp400.com
• Pour « candidater » si vous êtes travailleur handicapé et n’avez pas peur d’une reconversion dans les centres d’appels : [email protected]
• Retrouvez le portrait de Charles-Emmanuel Berc

Mon centre-ville a un incroyable commerce !

Le site d’annonces fait feu de tout bois en ce moment et multiplie les initiatives citoyennes comme celle dénommée « Mon centre-ville a un incroyable commerce ». Le programme a vocation à accompagner des villes moyennes qui désirent re-dynamiser leur centre-ville, et peuvent présenter leur projet à cet effet, avant le 2 avril 2019. 8 villes lauréates seront retenues le 5 avril 2019. Les agences conseils Auxilia et Visionari accompagnent le projet dont ils ont conçu une partie du dispositif. Antoine Jouteau, Directeur Général du Bon Coin, explique son engagement : « le numérique doit être créateur de valeur, peut et doit contribuer au dynamisme économique et favoriser l’échange et la proximité ».
En 2018, une première édition, à Chaumont (Haute-Marne) avait réuni plus de 80 participants et des milliers d’habitants autour du devenir de leur centre-ville. L’ouverture d’une brasserie et d’un magasin de sport dans des locaux vacants fut l’une des concrétisations de l’initiative.
Pour candidater : [email protected]

Par la rédaction d’En-Contact

* Duo pop américain formé en 1972, composé de Daryl Hall & John Oates, auteurs de tubes planétaires et inventeurs du rock and soul. On vous conseille évidemment I can’t go for that. Qui aura le courage de mettre ça en musique d’attente ?

La création de compte est nécessaire pour les abonnés des offres Scapin et Warren Buffett

Créer un compte

*
*
*
*
*


Commentaires

Une réponse à “Le Bon Coin « délocalise » partiellement son service Client dans le Doubs…”

Laisser un commentaire