Angers, Amiens, Dreux, Tourcoing… ces villes qui aiment les plateformes téléphoniques

Le 1 octobre 2019 par Magazine En-Contact

Coriolis Service ouvre un centre d’appels à Angers, Intelcia fête ses 10 ans à Dreux ;
Webhelp change d’identité visuelle et de signature de marque, tandis que la grande Sophie de M continue de prôner l’amour des entreprises.

Semaine chargée et marquée par de bonnes nouvelles ou des passages en cabine de beauté pour quelques membres français de la dream team française des services et de l’expérience client : Intelcia fêtait la semaine passée les dix ans de son centre de contacts installé à Dreux où l’entreprise, de double culture marocaine et française, co-fondée par Karim Bernoussi emploie plus de 550 collaborateurs ; ce qui en fait le 1er employeur privé du département d’Eure et Loir. L’entreprise, dirigée en France par Yves Cornette, prévoit d’ailleurs 150 embauches supplémentaires sur le site où elle continue de gérer des activités de service et relation client pour des mutuelles et des acteurs du service public. Elle est ainsi le prestataire de l’ANTS (l’Agence Nationale des Titres Sécurisés, c’est-à-dire notamment le service qui gère la délivrance des cartes grises), à Charleville-Mézières. On saura dans quelques jours si cette administration est plus performante en service client que d’autres services publics (voir notre article sur l’Élection du Service Client de l’Année).

Conférence de presse Coriolis – © DR

 

C’est l’Anjou que Coriolis Service a retenu pour inaugurer son 7ème centre de contacts en France, où elle va employer quelques 40 personnes dans un 1er temps, recrutés dans le cadre d’emplois francs. Les premiers téléconseillers recevront une formation de 6 mois. L’entreprise collabore avec des acteurs de l’énergie et annonce une nouvelle collaboration avec une mutuelle niortaise. Pierre Bontemps, le fondateur du groupe Coriolis, était à Angers pour cette inauguration. Amiens, la Corrèze (où il fût installé), Angers, les villes où le groupe installe et crée ses centres d’appels dénotent un sens de la carte politique aiguisé. François Hollande, Bernadette Chirac, la ville natale d’Emmanuel Macron, le fief de Christophe Béchu désormais auront ainsi accueilli les call centers du groupe né dans les télécom et qui fait partie du top 20 français (70 millions de CA) de l’activité centres d’appels externalisés.

Webhelp Caen – © DR

 

C’est son identité visuelle et une nouvelle signature que Webhelp a présentées et dévoilées hier : le leader européen de l’expérience client a désiré marquer une nouvelle étape de son développement avec une signature qui devient : Think Human et une base line également modifiée : Making Business More Human. FutureBrand est l’agence qui a collaboré avec le groupe, dirigé par Olivier Duha et Frédéric Jousset, pour concevoir cette nouvelle identité.
Dans plus de vingt-cinq départements français (selon les calculs d’En-Contact), un acteur des centres d’appels français est donc le 1er ou 2ème employeur (Sitel à Périgny, Comdata à Châlons-sur-Saône, Booking et Webhelp à Tourcoing, etc.) et une visite des centres de contacts de ceux-ci démontre les investissements considérables engagés pour la formation et le bien-être des collaborateurs, leur évolution ensuite, qu’ils restent ou pas dans le métier.

Sophie De Menthon – © Emil Hernon

 

La fête des entreprises, qu’une certaine Sophie de Menthon créa voici dix-sept ans, sous un intitulé explicite, J’aimemaboite.com, ne devrait donc pas rencontrer trop de difficultés à s’exporter dans ces lieux de vie et de relations qui incarnent avec passion le motto de celle qui exerça aussi dans le métier (sous la marque Multilignes) avec un cri de guerre qui est resté High Tech, High Touch : les plateformes téléphoniques. Qui dira un jour que cette grande dame a vu ou pressenti, avant les autres, quasi tout ce qui allait marquer l’ère du téléphone et des relations en entreprise ?
Jaimemaboite.com, c’est le 17 octobre, un jeudi. Il est encore temps de participer. On en sera, tout comme Valérie Pécresse, qui a décidé d’associer la région Ile-de-France à la manifestation. C’est une bonne nouvelle.

Par la rédaction d’En-Contact

NB : Par un simple post sur Linkedin hier, les deux fondateurs de Direct Energie ont tiré leur révérence, après 16 ans de bons et loyaux services pour disrupter le secteur de l’énergie :  Fabien Choné et Xavier Caitucoli. Merci, respect.

Photo de une : Intelcia Abidjan – © Emil Hernon

 

 

 

 

La création de compte est nécessaire pour les abonnés des offres Scapin et Warren Buffett

Créer un compte

*
*
*
*
*


Commentaires

Laisser un commentaire