Bazarchic et le délicat remboursement de ses clients…

(La Vicomtesse d’Eristal n’a pas reçu son balai mécanique) Hier ma sœur m’a appelé ; ou peut-être avant hier ; sur un site de commerce bien connu, BazarChic, elle a commandé avant les fêtes un sapin Nordmann mais c’est un… épicéa qu’on lui a livré. (Ça commence comme l’Étranger mais on n’ira pas jusqu’au meurtre […]